Papillon du céleri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

[1]Papilio polyxenes

Le Papillon du céleri (Papilio polyxenes), est un insecte lépidoptère de la famille des Papilionidae, de la sous-famille des Papilioninae et du genre Papilio.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Il a été nommé Papilio polyxenes par Johan Christian Fabricius en 1775.

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

En anglais, le Papillon du céleri est nommé Black Swallowtail, Eastern Black Swallowtail ou American Swallowtail[2].

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Papilio polyxenes americus Kollar, 1849
  • Papilio polyxenes asterius Stoll, 1782 - Papillon du céleri
  • Papilio polyxenes coloro Wright, 1905 - Desert Swallowtail en Arizona et dans le sud-est de la Californie.
  • Papilio polyxenes gerardi Bollino & Vitale, 2002
  • Papilio polyxenes kahli Chermock, 1937
  • Papilio polyxenes polyxenes
  • Papilio polyxenes sadalus Lucas, 1852
  • Papilio polyxenes stabilis Rothschild & Jordan, 1906[2].

Il peut s'hybrider avec Papilio machaon et ces hybrides, baptisés Papilio kahli, ont été un temps considérés comme une espèce à part entière.

Description[modifier | modifier le code]

Le Papillon du céleri est un grand papillon noir de forme vaguement triangulaire possédant une queue. Il est ornementé de lignes de taches blanches l'une formant un V l'autre submarginale aux ailes antérieures et postérieures et de taches bleues aux postérieures ainsi que d'une lunule blanche centrée de rouge. Certaines sous-espèces ont une ornementation jaune au lieu d'ornementation bleu.

Chenille et chrysalide[modifier | modifier le code]

Chenille
Cocon

La chenille est verte noir jaune et sa chrysalide est blanche avec des taches noires et jaunes. La larve possède un organe glandulaire nommé osmeterium. Il est situé sur le dos de la chenille, derrière la tête. Cet organe, lorsqu'il se gonfle, ressemble à deux petites cornes orangées. Il dégage une odeur nauséabonde et sert à dissuader les prédateurs.

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Le Papillon du céleri hiverne à l’état de chrysalide. Ce sont les chrysalides de la seconde génération qui hivernent

Il vole en deux générations au Canada, en mai juin puis en juillet août[3].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont diverses entre autres des Apiaceae, Rutaceae dont Ruta graveolens, Daucus carota, Thamnosma texana[2].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Le Papillon du céleri réside en Amérique depuis le sud du Canada et le nord des États-Unis sur la côte est jusqu'à la côte pacifique de l'Amérique du Sud : sud-est du Canada, est et sud des États-Unis, Cuba, Costa Rica, Panama, Colombie, Pérou, Équateur.

Biotope[modifier | modifier le code]

Il réside dans les zones ouvertes, les friches et sur les bords de route.

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection pour le papillon[4].

Philatélie[modifier | modifier le code]

Ce papillon figure sur une émission de Cuba de 1972 (valeur faciale : 3 c.).

Cinéma[modifier | modifier le code]

Ce papillon figure dans le film Hunger Games (2012). En effet, au bout de 1 heure 11 minutes et 55 secondes, la jeune Katniss trouve un Papilio polyxenes femelle dans la forêt.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Yves Dubuc, , Ottawa, Broquet, , 456 p.  (ISBN 978-2-89000-825-0)
  2. a, b et c funet
  3. toile des insectes du Québec
  4. moths and butterflies of North America

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :