Panneau de signalisation routière de priorité en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Panneau de signalisation avancée STOP 150 m AB5, et plus loin le panneau STOP AB4 signalé.

Les panneaux de signalisation routière de priorité sont destinés à notifier ou à porter à la connaissance des usagers de la route des règles particulières de priorité à des intersections.

La signalisation de priorité est réalisée à l'aide de panneaux de type AB au sens de l'instruction interministérielle sur la signalisation routière, et correspond aux panneaux de type B au sens de la convention sur la signalisation routière signée à Vienne.

Liste des panneaux de priorité[modifier | modifier le code]

Il existe en France neuf panneaux de priorité :

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Il existe cinq gammes de dimensions pour les panneaux de priorité de type AB. Seul le signal AB4 est de forme octogonale. Ces panneaux doivent être rétroréfléchissants.

Dimensions possibles des panneaux de priorité AB4 et AB6
Gamme Dimensions du panneau stop
AB4
Dimensions du panneau de route prioritaire
AB6
Nombre de côtés 8 4
Très grande 1200 mm 1050 mm
Grande 1000 mm 900 mm
Normale 800 mm 700 mm
Petite 600 mm 500 mm
Miniature 400 mm 350 mm

Distances d'implantation des panneaux avancés[modifier | modifier le code]

En rase campagne[modifier | modifier le code]

La distance habituelle d'implantation des panneaux avancés AB1, AB2, AB3b et AB5 est de 150 m environ. Cette distance peut toutefois varier en fonction de la disposition des lieux, de la vitesse de la circulation ou dans les cas indiqués aux chapitres ci-après. Elle peut atteindre 400 m sur les routes à très bonne visibilité parcourues par une circulation rapide.

Seules des circonstances exceptionnelles (deux intersections successives très rapprochées ou nécessité de plusieurs panneaux avancés successifs) peuvent justifier une distance d'implantation inférieure à 100 m.

Lorsqu'un de ces panneaux est placé à plus de 200 m d'une intersection, il doit être répété à mi-distance environ de celle-ci et les deux panneaux doivent être complétés par un panonceau de distance.

En agglomération[modifier | modifier le code]

Les distances entre les intersections successives étant très variables, les distances d'implantation des panneaux avancés sont elles-mêmes très variables, les panneaux devant être placés entre l'intersection et celle qui la précède. Généralement, pour les panneaux AB1 et AB2, cette distance est de 0 à 30 m.

L'indication des distances sur les panonceaux des panneaux AB3b et AB5 se fait comme en rase campagne. Lorsque la distance est inférieure à 50 m, elle est arrondie aux 10 m les plus voisins.

Les panneaux AB1 et AB2 ne comportent généralement pas en agglomération de panonceau de distance sauf s'ils sont implantés à plus de 150 m de l'intersection. L'indication de la distance se fait comme ci-dessus.

Signification des panneaux de priorité dans un carrefour à feux[modifier | modifier le code]

L'article R 411-25 du code de la route indique notamment : « Les indications des feux de signalisation lumineux prévalent sur celles qui sont données par les signaux routiers réglementant la priorité ».

Ainsi lorsque des panneaux de type AB sont placés à une intersection équipée de feux de circulation, ces panneaux n'ont d'utilité que dans l'un des cas suivants :

  • lorsque l'ensemble de l'installation est éteinte ;
  • lorsque l'ensemble de l'installation fonctionne au jaune clignotant général, c'est-à-dire tous les signaux tricolores au jaune clignotant sur le feu du milieu, tous les autres signaux lumineux étant éteints (signaux piétons et signaux d'anticipation) ;
  • en permanence, sur une entrée de carrefour gérée par un signal tricolore fonctionnant normalement au jaune clignotant sur le feu du bas lorsque ce dernier est allumé ;
  • en permanence, sur une entrée de carrefour à feux non contrôlée par feux et obligatoirement munie d'un panneau AB3a ou AB4.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Instruction interministérielle sur la signalisation routière – 3e partie – Intersections et régimes de priorité – Arrêté du 26 juillet 1974 modifié (dernière modification : arrêté du 31 juillet 2002).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Arrêté du 24 novembre 1967 et Instruction Interministérielle sur la Signalisation Routière (versions actualisées)[modifier | modifier le code]

  • Arrêté du 24 novembre 1967 relatif à la signalisation des routes et autoroutes, 58 p. (lire en ligne)
  • Instruction Interministérielle sur la Signalisation Routière 1re partie - Généralités, 58 p. (lire en ligne)
  • Instruction Interministérielle sur la Signalisation Routière 3e partie - Intersections et régimes de priorité, 45 p. (lire en ligne)

Histoire de la signalisation[modifier | modifier le code]

  • Marina Duhamel-Herz, Un demi-siècle de signalisation routière, Paris, Presses de l’École nationale des Ponts et Chaussées, (ISBN 2-85978-220-6)
  • Marina Duhamel-Herz et Jacques Nouvier, La signalisation routière en France de 1946 à nos jours, Paris, AMC Éditions, (ISBN 2-913220-01-0)

Articles connexes[modifier | modifier le code]