Panneau d'entrée ou de sortie d'agglomération en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Panneau avec la mention Saint Vincent de Tyrosse, surmonté d'un cartouche E43 portant l'inscription D 112
Panneau d’entrée d’agglomération EB10, bordure rouge et listel blanc, surmonté d'un cartouche E43
Panneau avec la mention Saint Vincent de Tyrosse, surmonté d'un cartouche E43 portant l'inscription D 112
Panneau de sortie d’agglomération EB20, bordure noire, listel blanc et barre transversale rouge, surmonté d'un cartouche E43

Les panneaux d’entrée et de sortie d’agglomération sont les deux panneaux de signalisation routière français placés le long des voies pour signaler aux conducteurs qu’ils pénètrent ou qu’ils quittent une agglomération. Ils constituent le type EB : EB10 pour le panneau d'entrée et EB20 pour le panneau de sortie.

Limites d’agglomération[modifier | modifier le code]

Les limites matérialisées par les panneaux de type EB sont celles à l’intérieur desquelles sont applicables les règles de conduite, de police ou d’urbanisme particulières aux agglomérations, c'est-à-dire un « espace sur lequel sont groupés des immeubles bâtis rapprochés »[1], dont les limites sont définies par arrêté du maire[2].

Elles ne correspondent pas aux limites du territoire communal. On distingue la zone "en agglomération" (délimitée par les panneaux d'entrée (EB10) et de sortie (EB20) et la zone "hors agglomération".

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Les panneaux de type EB sont tous deux de forme rectangulaire, à fond blanc, avec des inscriptions en caractères droits majuscules (L1) de couleur noire. Ils se distinguent par les éléments suivants :

Cartouche[modifier | modifier le code]

Les panneaux de type EB sont surmontés du cartouche correspondant à l’identification de la voie sur laquelle ils sont implantés.

Texte du panneau[modifier | modifier le code]

Le nom des agglomérations figurant sur les panneaux de type EB peut comporter des abréviations, mais elles ne doivent jamais être non courantes.

Il doit en outre présenter la graphie correcte des noms de communes. En particulier l’ensemble des noms de communes composés comportent des traits d’union. Ces traits d’union doivent donc être inscrits au même titre que les autres caractères composant le nom. Néanmoins, cette faute est couramment commise, contribuant à véhiculer des graphies de noms de communes erronés.

Panneaux accompagnateurs[modifier | modifier le code]

Seuls le panneau de limitation de vitesse (B14) à moins de 50 km/h, ainsi que les panneaux de route prioritaire (AB6 et AB7), peuvent être placés sur le même support que le panneau d’entrée d’agglomération (Arrêté du 24/11/67 - Art. 5). La limitation de vitesse prescrite s’applique alors à toute l’agglomération.

Dans certaines circonstances les panneaux E31 et E32 (panneaux de localisation, respectivement de lieu-dit et de cours d’eau) peuvent aussi être apposés.

Hauteur au-dessus du sol[modifier | modifier le code]

La hauteur réglementaire du panneau d’agglomération est fixée en principe à 1 m (si plusieurs panneaux sont placés sur le même support, cette hauteur est celle du panneau inférieur), hauteur assurant généralement la meilleure visibilité des panneaux frappés par les feux des véhicules[3].

Elle peut être modifiée compte tenu des circonstances locales :

  • soit pour assurer une meilleure visibilité des panneaux,
  • soit pour éviter qu’ils masquent la circulation.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article R110-2 du Code de la route, sur Légifrance.
  2. Article R411-2 du Code de la route, sur Légifrance.
  3. Instruction interministérielle sur la signalisation routière – 1re partie – article 9

Sources[modifier | modifier le code]

  • Arrêté du 24 novembre 1967 modifié relatif à la signalisation des routes et des autoroutes.
  • Instruction interministérielle sur la signalisation routière – 3e partie – Intersections et régimes de priorité – Arrêté du 26 juillet 1974 modifié (dernière modification : arrêté du 31 juillet 2002).
  • JO du 28 décembre 1963

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :