Pankstraße (métro de Berlin)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les transports en commun image illustrant le chemin de fer image illustrant Berlin
Cet article est une ébauche concernant les transports en commun, le chemin de fer et Berlin.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

U-Bahn.svg Pankstraße
Le quai
Le quai
Localisation
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Ville Berlin
Arrondissement Mitte
Quartier Gesundbrunnen
Coordonnées
géographiques
52° 33′ 08″ Nord 13° 22′ 53″ Est / 52.55227, 13.38147

Géolocalisation sur la carte : Berlin

(Voir situation sur carte : Berlin)
 Pankstraße
Caractéristiques
Position par
rapport au sol
souterraine
Voies 2
Quais 1 quai central
Bouches 2
Accessibilité non
Zone B
Historique
Mise en service
Gestion et exploitation
Exploitant Berliner Verkehrsbetriebe
Code de la station Pk
Ligne(s) Berlin U8.svg
Correspondances
Autobus M27
Ligne U8
Précédent Osloer Straße
795 m
vers Wittenau
Gesundbrunnen
614 m
vers Hermannstraße
Suivant

Pankstraße est une station du métro de Berlin à Berlin-Gesundbrunnen, desservie par la ligne U8. Elle se situe sous la Badstraße. Ses deux uniques bouches donnent au nord sur la Prinzenallee et non au sud sur la Pankstraße. À proximité se tient l'église Saint-Paul. La station ne dispose pas d'ascenseur. Elle devrait s'en doter d'ici 2016[1].

Situation[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Les travaux de construction débutent en septembre 1973 et la station a été mise en service le comme prolongement de la ligne U8 vers Osloer Straße[2]. Les murs ont été couverts de dallage marron et les piliers sont plaqués aluminium.

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Desserte[modifier | modifier le code]

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Refuge[modifier | modifier le code]

Signalétique pour l'entrée du refuge.

La station a la particularité de disposer d'une pièce refuge en cas de guerre ou de catastrophe naturelle. La pièce est munie d'une cuisine, de toilettes et d'une aération filtrée. 3 339 personnes peuvent y trouver refuge. Même si la pièce est propriété de la BVG, elle a été financée par le ministère fédéral des Finances[3]. Il est possible de visiter le refuge dans les tournées touristiques[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Abgeordnetenhaus Berlin, « Drucksache 17/11609 », sur www.parlament-berlin.de,‎ ([PDF] 156 Ko)
  2. (de) « Die Pankstraßen-Strecke », sur www.berliner-untergrundbahn.de
  3. (de) Abgeordnetenhaus Berlin, « Kleine Anfrage des Abgeordneten Philipp Magalski (PIRATEN), Drucksache 17/12984 », sur www.parlament-berlin.de,‎ ([PDF] 159 Ko)
  4. (de) Uta Keseling, « Was Dietmar Arnold unter Berlin sucht », sur www.morgenpost.de,‎

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]