Palaeotherium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un mammifère image illustrant les fossiles
Cet article est une ébauche concernant un mammifère et les fossiles.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet correspondant.

Squelette de P. magnum (Albert Gaudry, avant 1908).
Reconstitution par Heinrich Harder (vers 1920).

Palaeotherium (« vieille bête ») est un genre éteint de périssodactyle primitif. Georges Cuvier l'a décrit comme une sorte de tapir et c'est donc ainsi qu'il a été traditionnellement reconstitué. Les ré-examens récents des crânes montrent que sa cavité nasale n'était pas conçue pour soutenir une trompe. D'autres études anatomiques récentes suggèrent aussi que Palaeotherium, ainsi que d'autres genres de Palaeotheridés comme Hyracotherium, était étroitement apparenté aux chevaux.

Les espèces moyennes de Palaeotherium mesuraient environ 75 cm au garrot et vivaient dans les forêts tropicales couvrant l'Europe il y a 45 millions d'années, dans la première moitié de l'Éocène[1]. La plus grande espèce, P. magnum de l'Éocène moyen de la France, était presque aussi grande qu'un cheval.

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Selon Fossilworks Paleobiology Database (20 février 2014)[2] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Joomun, S. C.; Hooker, J. J.; Collinson, M. E. (2008). "Dental wear variation and implications for diet: An example from Eocene perissodactyls (Mammalia)". Palaeogeography, Palaeoclimatology, Palaeoecology 263 (3–4): 92
  2. Fossilworks Paleobiology Database, consulté le 20 février 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :