Pakan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une langue
Cet article est une ébauche concernant une langue.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Pakan
55kn33
Pays Chine
Région Yunnan
Nombre de locuteurs 3 000[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 mkh[2]
ISO 639-3 bbh
Étendue langue individuelle
Type langue vivante
IETF bbh

Le pakan (ou bugan, autonyme, 55kn33) est une langue môn-khmer parlée en Chine, dans les montagnes des comtés de Guangnan et Xichou, situés dans le Sud du Yunnan, par environ 3 000 Pakan[1].

Classification interne[modifier | modifier le code]

Le pakan est une langue récemment découverte[3] et il encore difficilement classé dans l'ensemble des langues môn-khmer. Il est peut être proche du palyu.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Les tableaux présentent les phonèmes vocaliques[4] et consonantiques[5] du pakan.

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] []
y [y]
ɯ [ɯ] ɯ̤ [ɯ̤]
u [u] []
ṳ̃ [ṳ̃]
Moyenne e [e] [] ə [ə]
ə~ [ə~]
o [o] []
Ouverte ɛ [ɛ] ɛ̤ [ɛ̤] a [a] []
ã [ã] ã̤ [ã̤]
ɔ [ɔ] ɔ̤ [ɔ̤]
ɔ̃ [ɔ̃]

Deux types de voyelles[modifier | modifier le code]

Le pakan distingue deux types de voyelles. Elles sont soit claires, notées [a], soit soufflées, notées [a̤][4].

Consonnes[modifier | modifier le code]

Bilabiales Dentales Alvéolaires Postalv. Dorsales Glottales
Centrales Latérales Palatales Vélaires Uvulaires
Occlusives Sourde p [p] t [t] k [k] q [q] ʔ [ʔ]
Aspirées ph [pʰ] th [tʰ] kh [kʰ]
Sonore b [b] d [d] g [g]
Prénasal. mb [mb] nd [nd] ŋg [ŋg] ŋq [ŋq]
Prénasal. md [md]
Fricatives sourdes f [f] θ [θ] s [s] ɕ [ɕ] x [x] h [h]
Sonore ʑ [ʑ] ɣ [ɣ]
Affriquées Sourdes mts [mts] ts [ts]
Aspirées mtsh [mtsʰ] tsh [tsʰ]
Sonores mdz [mdz] ndz [ndz]
Liquides l [l]
Nasales m [m] n [n] ɲ [ɲ] ŋ [ŋ]
Semi-voyelle w [w]

Une langue tonale[modifier | modifier le code]

Le pakan est une langue à registre et tonale qui possède cinq tons différents.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Li 1997, p. 135.
  2. code générique, correspondant aux langues môn-khmer
  3. Par Li Jinfang.
  4. a et b Li 1996, p. 69.
  5. Li 1996, pp. 68-69.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (zh) Li Jinfang, A Brief Description of Bugan Language, Minzu Yuwen, 1996:6, p. 68-77.
  • (en) Li Jinfang, Bugan - A new Mon-Khmer language of Yunnan Province, China, Mon-Khmer Studies, 26, p. 135-159, 1997.

Liens externes[modifier | modifier le code]