PROMES-CNRS

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le laboratoire PROMES — PROcédés, Matériaux et Énergie Solaire — est un laboratoire du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) (UPR8521) situé sur deux sites, Font-Romeu-Odeillo-Via et Perpignan dans le Sud de la France.

Sa création par le CNRS et la direction générale de l'Armement (DGA) en 1949 sous le nom de « Laboratoire des Ultra Réfractaires » à Mont-Louis était motivée pour exploiter l'énergie solaire fortement concentrée pour obtenir les hautes températures nécessaires à la synthèse et à l'étude de céramiques et de métaux résistants à plus de 1 500 °C : aciers réfractaires comme l'Inconel, tungstène, alumine, carbure de siliciumetc.

Cette activité, toujours d'actualité, est rendue possible par les températures supérieures à 3 500 °C atteintes par onze des douze fours solaires exploités par le laboratoire, capables de concentrer plus de 16 000 fois l'énergie solaire incidente au sol, avec une puissance variant de 1 à 1 000 kW. Ces moyens d'essais exceptionnels ont notamment nécessité de développer des méthodes d'instrumentations originales, comme la pyroréflectométrie bichromatique pour mesurer ces très hautes températures, développée par Daniel Hernandez et ses collègues.

Depuis 1986, le laboratoire travaille en étroite collaboration avec l’université de Perpignan Via Domitia. Depuis 2006, le laboratoire est le locataire de la tour et de 107 héliostats de la centrale thermosolaire Thémis située à Targassonne à quelques kilomètres de Font-Romeu pour tester des pilotes industriels tels que le projet PEGASE[1].

En 2016 a été mis en service une nouvelle installation solaire sur le site d'Odeillo grâce à l'Equipex SOCRATE : MicroSol'R, une mini centrale solaire cylindro-parabolique de 150 kWth complète avec son circuit d'huile chauffée par voie solaire, sa production de vapeur, sa turbine électrique et surtout ses 2 systèmes de stockage de chaleur permettant de produire de l'électricité à pleine puissance pendant 2 heures même sans soleil : lors des passages nuageux ou en début de nuit par exemple.

Au fil du temps, les recherches réalisées au sein de ce laboratoire se sont orientées selon deux axes concomitants :

  • le premier de ces axes concerne les matériaux et les conditions extrêmes (matériaux hautes performances, nanomatériaux, traitement de surface, ambiances spatiales…) ;
  • le deuxième porte sur la conversion, le stockage et le transport de l’énergie (centrales solaires, thermodynamique, systèmes réactifs, hélioprocédés, électronique, automatisme…).

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « PEGASE - Production d'électricité par turbine à gaz et énergie solaire », sur promes.cnrs.fr (consulté le 14 septembre 2015).