Orphaned Land

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Orphaned Land
Description de cette image, également commentée ci-après

Orphaned Land au Wacken Open Air en 2015.

Informations générales
Naissance Drapeau d’Israël Israël
Genre musical Metal progressif, metal oriental, doom metal
Années actives Depuis 1991
Labels Century Media Records, Holy Records (ancien)
Site officiel www.orphaned-land.com
Composition du groupe
Membres Kobi Farhi
Uri Zelcha
Matan Shmuely
Chen Balbus
Anciens membres Sami Bachar
Eden Rabin
Itzik Levy
Avi Diamond
Eran Asias
Yatziv Caspi
Matti Svatizky
Shlomit Levi
Yossi Saharon

Orphaned Land est un groupe de folk metal oriental israélien, originaire de Petah Tikva. Influencé par le doom metal et le death metal, leur musique mélange des instruments et vocaux orientaux. Le groupe est considéré comme le pionnier du metal oriental, et fait aujourd'hui partie des groupes les plus connus du genre, avec notamment Myrath ou Melechesh.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1991-2002)[modifier | modifier le code]

Orphaned Land est initialement formé en 1991 comme un groupe de death metal appelé Resurrection, puisant également ses influences dans la musique folk et les traditions juives orientales (Mizraḥim). Le groupe attire l'attention avec sa première démo intitulée The Beloved's Cry, parue en 1992[1], et réédité sous format CD le 29 août 2000[2]. En 1994, l'album Sahara mélange pour la première fois du death metal et de la musique traditionnelle orientale.

Dans leur deuxième album, El Norra Alila, paru en 1996, Orphaned land approfondit encore ce mélange, ajoutant des chants juifs traditionnels (piyyoutim) et des mélodies arabes. Cet album véhicule un message de coexistence pacifique entre juifs et musulmans. Le groupe connaît un fort succès dans certains pays arabes. En 1997, en raison du conflit israélo-palestinien, le groupe se voit contraint de marquer une pause[3]. Quatre ans plus tard, en 2001, ils réalisent trois concerts sous la devise "La Calme avant le Torrent" dont le premier se déroule à Istanbul[3]. Le second se déroulera en 2002 à Tel Aviv et le troisième sera un concert acoustique enregistré et diffusé avec l'album "Mabool"[3].

Mabool (2004-2010)[modifier | modifier le code]

Courant 2003, le groupe signe un contrat avec Century Media Records[4]. Leur troisième album, Mabool, qui signifie déluge en hébreu, est publié le 23 février 2004[4] et prend pour thème la bible et l'histoire de Noé. Au total, l'écriture de l'album, s'étendant entre 1997 et 2003, a pris six ans[4]. Enregistré pendant près d'un an[5], il atteint un fort niveau d'imbrication entre les éléments metal et les instruments et mélodies traditionnelles. La fin de la chanson "Ocean Land" a même été enregistrée secrètement au Taj Mahal[4].

L'album est moins violent que les précédents, et est souvent qualifié de progressif, notamment à cause de longs moments calmes. Il raconte l'histoire de trois fils (un pour chaque religion monothéiste) qui essayent de prévenir l'humanité de la venue d'un déluge comme punition de leurs péchés. La musique intègre des instruments orientaux, deux chœurs, des chants traditionnels yéménites interprétés par Shlomit Levi, et des extraits de versets de la Bible concernant le déluge lus par Kobi Farhi[6].

The Never Ending Way of ORWarriOR (2010-2013)[modifier | modifier le code]

En février 2010, le groupe sort son quatrième album The Never Ending Way of ORWarriOR. La direction musicale est plus progressive, Les chants gutturaux sont moins présents. En 2011, le groupe sort son premier DVD filmé lors d'un concert donné a Tel Aviv en décembre 2010.

En 2011, lors de la performance du groupe au Hellfest, une de leur danseuse du ventre, Johanna Fakhry, soulève le drapeau libanais et le place aux côtés du drapeau israélien[3]. Depuis, cette dernière a reçu des menaces de mort et évite d'aller au Liban[3]. En juin 2012, Matti Svatitzky quitte le groupe[7]. La même année, Yossi Sassi le guitariste solo sort un projet personnel, Melting Clocks, album en grande partie instrumental mélangeant fusion, rock et musique orientale.

All Is One (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

En janvier 2013, le groupe rentre en studio pour enregistrer son cinquième album. Selon Kobi le chanteur les compositions seront plus directe et entrainante. Chen Balbus se joint au groupe pour remplacer Matti. Cet album intitulé All is One est commercialisé le [8]. Après la publication de l'album, ils partent en tournée à partir du 29 mai 2013, en passant par des villes comme Sao Paulo, Lille, Vienne ou bien Istanbul[9]. Le 7 janvier 2014, le groupe annonce le départ du guitariste Yossi Sassi, membre cofondateur du groupe[10],[11]. La même année, le groupe remporte une récompense de Metal Hammer dans la catégorie « groupe metal de l'année 2014 »[12]. Le groupe fait également paraître un nouveau vidéoclip du titre Let the Truce Be Known, réalisé par Vadim Machona[13]. Une interview conduite avec Orphaned Land par la journaliste marocaine Chaïmae Bouazzaoui, intitulée « We Should Fight Terrorism not Religion » donne plus d'éclairage sur la philosophie du groupe[14].

Le 25 septembre 2015, le groupe entame une tournée européenne d'un spectacle en acoustique, accompagné du groupe choral allemand Stimmgewalt Choir[15]. Celle-ci passe par des villes comme Séville, Grenade, Londres ou bien Budapest[9] et s'achève le 25 octobre. Le 28 août 2016, le groupe publie Kn'aan, album réalisé en collaboration avec le groupe Amaseffer[16].

Le 28 février 2017, le groupe annonce être en pleine répétition dans le but d'enregistrer leur nouvel album, dont un titre "a déjà été trouvé"[17].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Matti Svatitzki – guitare (1991–2012)
  • Sami Bachar – batterie, percussions (1991–2000)
  • Itzik Levy – claviers, piano (1991–1996)
  • Eran Asias – batterie, percussions (2000–2004)
  • Eden Rabin – clavier, chœurs (2001–2005)
  • Avi Diamond – batterie, percussions (2004–2007)
  • Yatziv Caspi – percussions (2004–2007)
  • Yossi Sassi – guitare, oud, saz, bouzouki, chœurs (1991-2014)

Anciens membres de tournées[modifier | modifier le code]

  • Steven Wilson – clavier (2010)
  • Shlomit Levi – chœurs féminins (2004–2012)

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1993 : The Beloved's Cry (démo)
  • 1994 : Sahara
  • 1996 : El Norra Alila
  • 2004 : The Calm Before the Flood (EP)
  • 2004 : Mabool
  • 2005 : Ararat (EP)
  • 2010 : The Never Ending Way of ORwarriOR
  • 2011 : The Road to Or-Shalem (album live)
  • 2013 : All is One
  • 2016 : Kna'an

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Eduardo Rivadavia, « Orphaned Land Bio », sur AllMusic (consulté le 10 décembre 2014).
  2. (en) « The Beloved's Cry », sur AllMusic (consulté le 10 décembre 2014).
  3. a, b, c, d et e « Orphaned Land - Encyclopaedia Metallum: The Metal Archives », sur www.metal-archives.com (consulté le 10 décembre 2016)
  4. a, b, c et d « Orphaned Land - Mabool - The Story of the Three Sons of Seven - Encyclopaedia Metallum: The Metal Archives », sur www.metal-archives.com (consulté le 9 décembre 2016)
  5. (en) Eduardo Rivadavia, « Mabool », sur AllMusic (consulté le 10 décembre 2014).
  6. (en) « Interview with Orphaned Land », sur MetalIndia Magazine (consulté le 10 décembre 2014).
  7. (en) « Orphaned Land », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 10 décembre 2014).
  8. (en) « All is One », sur AllMusic (consulté le 10 décembre 2014).
  9. a et b « Orphaned Land Official Website | www.orphaned-land.com », sur www.orphaned-land.com (consulté le 9 décembre 2016).
  10. (en) « ORPHANED LAND's Founding Guitarist YOSSI SASSI Quits Band », sur Blabbermouth.net,‎ (consulté le 10 décembre 2014).
  11. (en) « Orphaned Land - Guitarist Yossi Sassi Quits Band », sur Metal Storm (consulté le 10 décembre 2014).
  12. (en) « ORPHANED LAND Premieres Let The Truce Be Known Video », sur knac.com,‎ (consulté le 10 décembre 2014).
  13. (en) « New Music Video Let The Truce Be Known Released By Orphaned Land », sur Metalunderground.com,‎ (consulté le 10 décembre 2014).
  14. (en) « Chaimae BOUAZZAOUI interviewe Orphaned Land », sur [[moroccoworldnews.com]] (consulté le 27 janvier 2015).
  15. (en) « Orphaned Land Announce Autumn Manchester And London Unplugged Shows », sur stereoboard.com,‎ (consulté le 26 septembre 2015).
  16. « Orphaned Land / Amaseffer - Kna'an - Encyclopaedia Metallum: The Metal Archives », sur www.metal-archives.com (consulté le 10 décembre 2016).
  17. « Orphaned Land - Last night. Official rehearsals for... | Facebook », sur www.facebook.com (consulté le 5 mars 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :