Myrath

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Myrath
Description de cette image, également commentée ci-après

Myrath lors d'un concert à Madrid

Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la Tunisie Tunisie
Genre musical Metal progressif
Power metal
Metal oriental
Années actives Depuis 2001
Site officiel http://www.myrath.com
Composition du groupe
Membres Malek Ben Arbia
Elyes Bouchoucha
Anis Jouini
Morgan Berthet
Zaher Zorgati
Anciens membres Fahmi Chakroun
Piwee Desfray
Zaher Hamoudia
Tarek Idouani
Oualid Issaoui

Myrath (arabe : ميراث signifiant « héritage »), d'abord connu sous le nom de X-Tazy, est un groupe de metal progressif tunisien originaire d'Ezzahra[1] et formé en 2001.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts sous X-Tazy (2001-2005)[modifier | modifier le code]

Le guitariste Malek Ben Arbia (alors âgé de treize ans) crée X-Tazy en 2001 avec deux de ses amis d'enfance : Fahmi Chakroun (batterie) et Oualid Issaoui (guitare) qui ont chacun quatorze ans[2]. Ils recrutent ensuite Zaher Ben Hamoudia à la basse et Tarek Idouani au chant. Pendant les deux premières années, ils jouent des reprises de groupes de blues, heavy metal et death metal.

En 2003, Elyes Bouchoucha rejoint le groupe en tant que claviériste et chanteur pour remplacer Idouani tandis que Issaoui quitte le groupe. Avec cette nouvelle composition, Myrath part faire des concerts en ne faisant que des reprises (très souvent des morceaux de Symphony X qui est leur groupe préféré).

Après plusieurs années, ils se mettent à créer leur propre musique dans un style metal progressif influencé par la musique orientale. En mars 2005, après plusieurs changements de membres, le groupe sort Double Face, album produit par le groupe lui-même et qui ne sort qu'en Tunisie.

Changement de nom pour Myrath (depuis 2006)[modifier | modifier le code]

En août 2006, Myrath recrute Anis Jouini, l'ancien bassiste du groupe Propaganda. En décembre, le groupe sort Hope ; Kevin Codfert (claviériste d'Adagio rencontré pendant un festival rock en Tunisie) s'occupe de la production à la suite de la rencontre avec Aymen Jaouadi, auteur de tous les textes de l'opus. Avec cet album, le groupe se fait connaître à l'étranger (notamment en France puisque c'est dans ce pays que leurs deux derniers albums ont été mixés et masterisés, donc plus facilement distribués).

En juin 2007, Zaher Zorgati rejoint le groupe au chant. Considéré comme le meilleur chanteur de metal tunisien, il a participé à la sixième édition de la Star Academy libanaise. En 2010, l'album Desert Call sort et lance le groupe sur le devant de la scène européenne. Il est encore une fois produit par Kevin Codfert, véritable artisan du succès du groupe, et écrit par Aymen Jaouadi.

L'album, Tales of the Sand, sort en octobre 2011. En septembre 2013, ils annoncent dans Rolling Stone la sortie d'un quatrième album pour le début 2014[3].

Après un premier teaser de leur single, le groupe lance une campagne de financement participatif sur Indiegogo ; elle est financée avec succès le 2 janvier 2016[4]. Ce quatrième album, nommé Legacy, sort finalement le 19 février de la même année[5]. Après la sortie de l'album, le groupe part en tournée promotionnelle avec Symphony X à travers toute l'Europe, en passant notamment par Paris, Barcelone, Madrid ou bien Munich[6].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2005 : Double Face (uniquement en Tunisie) sous l'ancien nom du groupe X-Tazy ;
  • 2007 : Hope (Brennus Music)[7] ;
  • 2010 : Desert Call (XIII Bis Records pour l'Europe et Nightmare Records pour le reste du monde) ;
  • 2011 : Tales of the Sands (XIII Bis Records pour l'Europe, Nightmare Records pour les États-Unis et King Records pour l'Asie) ;
  • 2016 : Legacy (Edel - EarMusic pour l'Europe, VeryCords pour la France, Nightmare Records pour les États-Unis, King Records pour l'Asie et Groove Master pour MENA).

Formation[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Malek Ben Arbia : guitare (depuis 2006)
  • Elyes Bouchoucha : clavier (depuis 2006)
  • Anis Jouini : basse (depuis 2006)
  • Morgan Berthet : batterie (depuis 2011)
  • Zaher Zorgati : chant (depuis 2007)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Piwee Desfray : batterie (2011)
  • Saif Ouhib : batterie (2006-2011)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Myrath - Encyclopaedia Metallum: The Metal Archives », sur metal-archives.com (consulté le 5 septembre 2016)
  2. Denis Labbé, « Interview du groupe », sur lefantastique.net (consulté le 25 septembre 2008)
  3. (en) Matt Ross, « Myrath’s Tales of the Sands », sur rollingstoneme.com,‎ (consulté le 14 avril 2016)
  4. « Myrath - new insane video clip - new album », sur indiegogo.com (consulté le 5 septembre 2016)
  5. « Myrath », sur metal-archives.com (consulté le 6 mai 2016)
  6. « Myrath Europe Tour 2016 ! », sur myrath.com,‎ (consulté le 5 septembre 2016)
  7. « Hope », sur metal-archives.com,‎ (consulté le 25 septembre 2008)

Liens externes[modifier | modifier le code]