Ordona

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ordona
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région des Pouilles Pouilles 
Province Foggia 
Code postal 71040
Code ISTAT 071063
Préfixe tel. 0885
Démographie
Gentilé ordonesi
Population 2 720 hab. (31-12-2010[1])
Densité 70 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 19′ 00″ nord, 15° 38′ 00″ est
Altitude Min. 120 m
Max. 120 m
Superficie 3 900 ha = 39 km2
Divers
Saint patron San Leone Vescovo
Fête patronale 22 janvier
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pouilles

Voir sur la carte administrative des Pouilles
City locator 14.svg
Ordona

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Ordona

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Ordona

Ordona est une commune italienne de la province de Foggia dans la région des Pouilles.


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Ascoli Satriano, Carapelle, Foggia, Orta Nova

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site de l'antique Herdonia, près du village actuel d'Ordona, est d'abord occupé par les Dauniens, qui y construisent des huttes en bois et torchis, puis des structures en blocs d'argile. Pendant la seconde guerre punique, une première, puis une seconde bataille s'y déroulent; Hannibal, le vainqueur, met la cité à sac,et déporte ses habitants, mais ceux-ci y reviennent une fois la guerre terminée et reconstruisent la ville, y aménageant une nouvelle place publique avec un temple[2].

Au Ier siècle après J.-C., on y érige une basilique, un forum, et un temple dédié au culte impérial. Ordona / Herdonia, située à proximité de la via Traiana nouvellement construite par Rome pour desservir les villes du sud, connaît alors une période faste; mais au IIIe siècle, un tremblement de terre dévaste le centre urbain[2].

Au XIe siècle, une petite église byzantine, transformée plus tard en pavillon de chasse par l'empereur Frederic II, est construite sur le site et un petit village se développe autour de cet édifice, qui est cependant réduit à l'état de ruine en 1489[2].

Le site antique a été fouillé à partir de 1962 par le professeur Joseph Mertens, de l'université catholique de Louvain[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. a, b, c et d Mertens, J., "Ordona", dans Brulet, R., et Hackens, T. (éds), Cinquantième anniversaire du département d'archéologie et d'histoire de l'art. Louvain-la-Neuve, 1997, p. 43-45.