Bovino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bovino
Bovino
Vue du château de Bovino
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la région des Pouilles Pouilles 
Province Foggia 
Code postal 71023
Code ISTAT 071007
Code cadastral B104
Préfixe tel. 0881
Démographie
Gentilé bovinesi
Population 3 574 hab. (31-12-2010[1])
Densité 43 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 15′ 00″ nord, 15° 21′ 00″ est
Altitude Min. 647 m
Max. 647 m
Superficie 8 400 ha = 84 km2
Divers
Saint patron Maria SS. di Valleverde
Fête patronale 29 août
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pouilles

Voir sur la carte administrative des Pouilles
City locator 14.svg
Bovino

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Bovino

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Bovino
Liens
Site web http://www.comunebovino.it/

Bovino est une commune italienne de 3 264 habitants de la province de Foggia dans la région des Pouilles. Cette commune fait partie des "plus beaux villages d'Italie", distinction donnée par l'association nationale des communes Italiennes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Perché à 647 mètres d'altitude, le territoire communal du village de Bovino s'étend sur une colline située entre les montagnes subappennines des Dauni et la vallée du Cervaro. Il est doté de près de 3000 hectares de bois et de nombreux points d'eau.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom "Bovino" vient du latin Vibinum, centre osco-samnite déjà sous l'égide de Rome à l'arrivée d'Annibale, en 217 av. J.C., avant la bataille de Cannes. Plusieurs soutiennent que cette bataille entre Annibale et les Romains ne se déroula pas à Cannes mais aux alentours de Castelluccio Valmaggiore, dans la vallée du Celone.

Victoire des Impériaux sur les Espagnols en 1734[2].

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

La commune est dotée d'un château situé sur un éperon rocheux dominant toute la vallée de Bovino. Édifié en 1045 par Drogone il Normanno, il fut successivement la propriété de Fréderic II de Suède, puis au XVIIe siècle de Don Giovanni de Guevara, noble espagnol, et plus tard du roi Philippe d'Espagne, ce qui permettra à ce dernier d'acquérir le titre de Duc de Bovino.

La cathédrale Il Duomo, bâtie au Xe siècle dans le pur style byzantin, fut profondément remaniée durant la seconde moitié du XIe siècle, et prend alors des traits romains. Reconstruite au XIVe siècle, elle fut restaurée en 1935. À l'intérieur se trouve la sépulture de l'évêque Giustiniani, un chœur baroque datant des prémices du XVIIIe siècle (settecento italien), ainsi qu'une œuvre du peintre Preti intitulée San Sebastiano.

Les Cantine Cerrato sont un monument archéologique souterrain du village (citernes datant de l'époque romaine).

Lieux de culte[modifier | modifier le code]

Cette commune compte de nombreuses églises :

  • Église Santa Maria di Valleverde,
  • Église del Rosario,
  • Église San Antonio,
  • Église Santa Maria delle Grazie,
  • Église de l'annonciation,
  • Cathédrale "Il duomo".

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Ponte Bovino, Radogna

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Accadia, Castelluccio dei Sauri, Deliceto, Orsara di Puglia, Panni

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t.1, Ch.Delagrave, 1876, p.360

Liens externes[modifier | modifier le code]