Opération Provide Comfort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le domaine militaire image illustrant l’Irak image illustrant l’humanitaire et le développement
Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire, l’Irak et l’humanitaire et le développement.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L’opération Provide Comfort I est une opération militaire des États-Unis, du Royaume-Uni, de la France, de l'Australie, des Pays-Bas , de la Belgique et de la Turquie afin de livrer de l'aide humanitaire aux réfugiés kurdes fuyant le nord de l'Irak au lendemain de la guerre du Golfe, lors de la répression qui suit l'insurrection de 1991. Elle débute en avril 1991 et prend fin le 24 juillet 1991. L'opération Provide Comfort II débute à la même date et vise à protéger les populations kurdes du nord de l'Irak contre les attaques de l'armée irakienne ; elle se termine le 31 décembre 1996.

Plusieurs attaques aériennes surviennent au cours de l'opération :

En août 1996, les forces aériennes américaines lancent l'opération Desert Strike pour empêcher une offensive de l'armée irakienne dans la région kurde. Elle est continuée par l'opération Northern Watch qui débute le 1er janvier 1997 et se prolonge jusqu'au 17 mars 2003, immédiatement suivie par l'offensive de la Coalition contre l'Irak dans l'opération Liberté irakienne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]