Nova Peris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nova Peris
Illustration.
Peris et Quentin Bryce en 2012.
Fonctions
Sénatrice fédérale pour le Territoire du Nord
En fonction depuis le
Prédécesseur Trish Crossin
Biographie
Date de naissance (47 ans)
Lieu de naissance Darwin
Nationalité australienne
Parti politique Parti travailliste australien

Nova Peris
Image illustrative de l’article Nova Peris
Contexte général
Sport hockey sur gazon, course à pied, relais
Période active 1993-2001
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Australie australienne
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques (hockey sur gazon) 1 0 0
Coupe du monde (hockey sur gazon) 1 0 0
Jeux du Commonwealth (athlétisme) 2 0 0

Nova Peris, née le 25 février 1971 à Darwin (Territoire du Nord)[1],[2], est une femme politique et ancienne athlète et joueuse de hockey sur gazon australienne.

Elle est à la fois la première personne autochtone australienne à remporter une médaille d'or olympique, et la première femme aborigène à siéger au Parlement fédéral australien[3].

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Membre des Hockyroos, l'équipe d'Australie de hockey sur gazon féminin, elle remporte la Coupe du monde en 2004 ainsi que le Champions Trophy en 1993 et 1995[4]. Elle est médaillée d'or en équipe dans cette épreuve aux Jeux olympiques d'été de 1996 à Atlanta. Elle devient ainsi la première Aborigène australienne à remporter une médaille d'or olympique[3].

Elle se tourne ensuite vers l'athlétisme, et prend part à l'épreuve du 4 x 100 mètres relais aux Championnats du monde d'athlétisme 1997, sans toutefois dépasser le stade des séries préliminaires[1]. Lors des Jeux du Commonwealth de 1998 à Kuala Lumpur, elle remporte deux médailles d'or : dans l'épreuve du 200 mètres, en 22 s 77, et au 4 x 100 mètres relais. Elle atteint également la finale au 100 mètres, où elle termine sixième[1]. Aux Championnats du monde d'athlétisme 1999, elle atteint les quarts de finale aux 100 mètres, et les demi-finales au 200 mètres[1].

Elle est la première à porter la flamme olympique à Sydney en amont des Jeux olympiques de 2000 dans cette ville, et la porte pieds nus, en hommage à ses ancêtres aborigènes[3]. Lors des Jeux, elle prend part au 400 mètres, atteignant les demi-finales, et au 4 x 400 mètres relais, où l'équipe australienne dont elle fait partie termine cinquième en finale[1]. Sa carrière sportive se conclut avec sa participation au 400 mètres lors des Championnats du monde d'athlétisme 2001, où elle ne dépasse pas les séries[1].

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Lors des élections législatives fédérales du 7 septembre 2013, Nove Peris est élue sénatrice fédérale (au suffrage universel direct), représentant le Territoire du Nord et le Parti travailliste. Elle est alors la première femme aborigène à siéger au Parlement fédéral[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (en) "Nova PERIS", Australian Athletics
  2. (en) "Peris, Nova (1971 - )", The Australian Women's Register
  3. a b c et d (en) "Nova Peris elected as first Indigenous woman in Federal Parliament", Australian Broadcasting Corporation, 8 septembre 2013
  4. (en) Profil olympique de Nova Peris sur sports-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]