Nobodyknows+

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nobodyknows+
Surnom Nobodyknows
Pays d'origine Drapeau du Japon Japon
Genre musical Hip-hop japonais, rap rock, J-pop, rock japonais
Années actives Depuis 1999
Labels Sony Music Entertainment Japan, $Tax, Onenation
Site officiel www.nobodyknows.jp
Composition du groupe
Membres Hidden Fish
Crystal boy
Yasu Ichiban
Nori da Funky Shibire-sasu
DJ Mitsu
Anciens membres G-ton

Nobodyknows+, stylisé nobodyknows, est un groupe de hip-hop japonais, originaire de Nagoya, dans la Préfecture d'Aichi. Leur style musical est un mélange de funk, de jazz, de ragga, de rock et de rap.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1999–2004)[modifier | modifier le code]

En 1999, G-ton, DJ Mitsu, et Crystal Boy forment Nobodyknows, à Nagoya. Le , l'album Nobody Knows sort et arrive 4e du HMV de Nagoya. Le , Nobodyknows2 sort et atteint la 19e place de l'Oricon Indies Chart (le Top 50 Japonais consacré à la musique indépendante).

Nobodyknows+ débute en 2003 sous le label Sony Music Associated Records. Ils compte sept singles qui sont inclus dans l'album Kokoro Odoru, une chanson ayant par ailleurs été utilisée pour le générique de fin de l'anime intitulée SD Gundam Force et incluse dans le jeu Osu! Tatakae! Ouendan sur Nintendo DS. Ils sortent leur album très attendu Do You Know ? en juin 2004 et sont arrivés premiers de l'Oricon, le Top 50 japonais, un événement particulièrement rare, qui plus est pour un groupe de hip-hop.

5MC and 1DJ et autres (2005–2012)[modifier | modifier le code]

En 2005, le groupe recherche des artistes locaux et organise la Nagoya Music Expo en septembre. L'événement réunira 10 000 personnes. En novembre 2005, Nobodyknows+ sort son troisième album intitulé 5MC and 1DJ. L'album contient le single Shiawase nara te o tatakō qui est utilisé pour la version japonaise du film chinois Crazy Kung Fu. Le groupe garde contact avec son public, entamant en février 2006 une tournée nationale qui le mènera dans toutes les préfectures du Japon. Un événement sans précédent parmi les groupes de hip-hop japonais[1]. La tournée ayant été filmée, sont sortis en novembre de la même année un DVD et un Blu-Ray nommés Nobodyknows+ Tour 2006 "5MC&1DJ" - Kuribo no Menkui Dochu Hizakurige.

Le groupe accomplit une performance à bord du Queen Mary à Long Beach, en Californie à l'occasion d'un concert événement le 24 mars lors du Tokyo Night 2007 réunissant entre autres de nombreux DJ nippons et leur permettant ainsi de faire découvrir leur style pour la première fois à un public américain. Le groupe sort ensuite, en mars 2007, un single intitulé Hero’s Come Back !!, qui est choisi pour être le premier générique d'ouverture de l'anime Naruto Shippûden[2]. Le , g-ton quitte le groupe. Le , nobodyknows+ sortent leur 3e album Vulgarhythm. Le 9 avril 2008 sort leur EP Under Rain[3].

Après la sortie de son dernier single, Villain's Pain (Hero's Come Back!!~Other Side~)/Imaike Samba, Nobodyknows+ annonce la suite pour le 11 février 2009. Ils sortent donc un nouveau single intitulé Fallin' avec le chanteur original, Shigeru Brown[4].

Nobodyknows+ is dead? (depuis 2013)[modifier | modifier le code]

Le le groupe fait son grand retour avec un nouvel album intitulé ironiquement Nobodyknows+ is dead?[5].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Ancien membre[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Singles et EP[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Nobodyknows », sur tokyonight.org.
  2. « nobodyknows+, le retour du héros », sur JameWorld, (consulté le 31 août 2017).
  3. « Nouvea maxi pour nobodyknows+ », sur JameWorld, (consulté le 31 août 2017).
  4. « La chûte de nobodyknows+ », sur JameWorld, (consulté le 31 août 2017).
  5. (ja) « nobodyknows+は死んだ?6年ぶりオリジナルアルバム », ナタリー,‎ (consulté le 24 septembre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]