Nikolski (Alaska)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nikolski.
Nikolski
Vue aérienne de Nikolski
Vue aérienne de Nikolski
Administration
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de l'Alaska Alaska
Borough Région de recensement des Aléoutiennes occidentales
Code FIPS 02-54260
Démographie
Population 18 hab. (2010)
Densité 0,05 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 56′ 29″ nord, 168° 51′ 39″ ouest
Superficie 34 400 ha = 344,0 km2
· dont terre 342,1 km2 (99,45 %)
· dont eau 1,9 km2 (0,55 %)
Fuseau horaire HAST (UTC-10)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Alaska

Voir la carte administrative d'Alaska
City locator 14.svg
Nikolski

Géolocalisation sur la carte : Alaska

Voir la carte topographique d'Alaska
City locator 14.svg
Nikolski

Nikolski est une localité d'Alaska (CDP) aux États-Unis dans la Région de recensement des Aléoutiennes occidentales. En 2010, il y avait 18 habitants.

Situation - Climat[modifier | modifier le code]

Elle est située sur la baie Nikolski, à l'extrémité sud-ouest de l'île Umnak, qui est une des Îles Fox, à 116 milles (187 km) à l'ouest à vol d'oiseau d'Unalaska et à 900 milles (1 448 km) d'Anchorage.

La moyenne des température va de 11 degrés Fahrenheit (-12 °C) à 65 degrés Fahrenheit (18 °C).

Histoire[modifier | modifier le code]

Nikolski aurait été un des plus anciens peuplements locaux. Des fouilles archéologiques sur la rive nord de la baie Nikolski ont relevé des vestiges datant de 8500 ans[1]. C'était aussi un lieu de la chasse à la marmotte, utilisé aussi par les Russes. Des fermes s'y installèrent ensuite dès 1920 avec un important élevage de moutons créé en 1926.

En juin 1942, à la suite de l'attaque japonaise sur Unalaska, les habitants ont dû être évacués à Ketchikan et ne purent retourner chez eux qu'en 1944. Mais alors, la vie traditionnelle, influencée par les populations extérieures, a été totalement modifiée. En 1950, l'armée américaine y construisit une base militaire de communication qui a été abandonnée en 1977.

L'économie actuelle du village est fondée sur la pêche tandis qu'une partie des habitants doit travailler au dehors, dans les conserveries de poisson ou sur les bateaux de pêche.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) CIS