Nicole Lemaître

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres personnes ayant le même patronyme, voir Lemaitre.
Nicole Lemaître
Portrait de Nicole Lemaître
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (69 ans)
Nationalité Drapeau : France Française
Thématique
Titres Professeure des universités
Profession HistorienVoir et modifier les données sur Wikidata
Travaux
  • Thèse de doctorat, Le Rouergue flamboyant. Clergé et paroisses du diocèse de Rodez (1417-1563) (1988)
Approche histoire du monde rural et histoire comparée des religions à l'époque moderne

Nicole Lemaitre est une historienne française, née le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Élève de Pierre Goubert et Jean Jacquart, Nicole Lemaitre a soutenu une thèse d'État sur le diocèse de Rodez aux XVe et XVIe siècles.

Elle a été successivement maître assistante, maître de conférences (-1989) puis professeure d'histoire moderne (1989-2010) à l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Elle est membre du Centre de recherches en histoire moderne (CRHM).

Apport à l'histoire moderne[modifier | modifier le code]

Spécialiste de l'histoire de la première modernité en Europe et notamment de l'histoire du monde rural et de l'histoire comparée des religions, elle a établi plusieurs éditions critiques de textes anciens.

Elle a dirigé les thèses de doctorat de Thierry Wanegffelen, Jean-Marie Le Gall, Benoist Pierre, Thierry Amalou, Ariane Boltanski, Sylvie Mouysset, Anne-Sophie Molinié et Anne-Valérie Solignat entre autres.

Publications principales[modifier | modifier le code]

Ouvrages 
  • Le Rouergue flamboyant. Clergé et paroisses du diocèse de Rodez (1417-1563), Paris, Cerf, 1988.
  • En collaboration, Dictionnaire culturel du christianisme, Paris, Cerf/Nathan, 1994.
  • Direction de Histoire des curés, Paris, Fayard, 2002.
  • Codirection de Histoire du christianisme. Pour mieux comprendre notre temps, Paris, Seuil, 2007, 468 p.
  • Edition de Correspondance du cardinal Georges d’Armagnac, t. I, 1530-1560, Paris, Publications du CTHS (Collection des Documents inédits de l’Histoire de France), 2007.
  • Direction de La mission et le sauvage. Huguenots et catholiques d’une rive atlantique à l’autre (XVIe-XIXe siècle), Paris, Éditions du CTHS/Presses de l’Université Laval, 2009, 399 p.
  • L’Europe et les Réformes au XVIe siècle, Paris, Editions Ellipses, 2008, 390 p.
Articles récents 
  • « Éditer les livres de raison aujourd’hui », dans Les écrits du for privé. Objets matériels, objets édités, dir. M. Cassan, J.-P. Bardet, F.-J. Ruggiu, Limoges, Pulim, 2007, p. 321-326.
  • « La formation du clergé en France dans la première modernité » dans Studia borromaica. Saggi e documenti di storia religiosa e civile della prima età moderna, Accademia di San Carlo, Milano, 21, 2007, p. 195-222.
  • « L’historien et les jubilés », dans Jubilé et culte marial. Moyen Âge-époque contemporaine, dir. Bruno Maes, Daniel Moulinet, Catherine Vincent, Saint-Etienne, Publications de l’Université de Saint-Etienne, 2009, p. 405-414.
  • « Quand les cardinaux inventent le pouvoir culturel », dans Les cardinaux de la Renaissance et la modernité artistique, dir. F. Lemerle, Y. Pauwels, G. Toscano, Lille, 2009, p. 289-301.
  • Préface à Sylvie Le Clech, Guillaume Budé. L’humaniste et le prince, Paris, Riveneuve.
  • « Le diplomate et les autres : le vocabulaire de Georges d’Armagnac, ambassadeur de François Ier et Henri II en Italie » et « conclusions » (en russe), dans Religion et ethnicité dans la formation des identités nationales en Europe, Moscou, Indrik, p. 45-56 et 298-301.
  • Préface à Pèlerinages et sanctuaires mariaux au XVIIe siècle. Manuscrit du père Vincent Laudun, dominicain, éd. Bruno Maes, Paris, CTHS, avec Catherine Vincent, p. 11-16.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. notice BnF no FRBNF11912354.

Liens externes[modifier | modifier le code]