Nicolas Guénet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Laurent Guénet.
Nicolas Guénet
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (47 ans)
Nationalité
Activité

Nicolas Guénet, né le , est un dessinateur français de bande dessinée.

Carrière[modifier | modifier le code]

Nicolas Guénet étudie à l’École des beaux-arts de Poitiers de 1987 à 1989.

Ensuite, il intègre l’ESI d’Angoulême où il se spécialise en BD. Il y reste jusqu'en 1992.

Passionné par la bande dessinée américaine, amateur de cinéma et de body building (Conan le Barbare), influencé par Conan Doyle, Jack London, Edgar Rice Burroughs et Edgar Allan Poe, il s’oriente vers la bande dessinée d’aventure, l’heroic fantasy puis la science-fiction. Initialement adepte de la couleur directe, il réoriente peu à peu son travail en utilisant le dessin assisté par ordinateur. Ses planches gigantesques sont de vrais tableaux.

Bandes dessinées[modifier | modifier le code]

Comme dessinateur[modifier | modifier le code]

  • Les Enfants du Nil (Delcourt)
    1. Les Enfants du Nil (1991)
    2. Au fil du Nil (1992)
  • Dedal (scénario Éric Corbeyran, Soleil)
    1. Le Dieu Kolerr (1993)
    2. Les Terres païennes (1994)
  • Le Voleur de Paradis (scénario Éric Corbeyran, Soleil)
    1. Beline (1995)
  • Yiu (scénario Téhy et J.M. Vee, Soleil)
    • 3. Assassaints (2002)
    • 4. Prie pour qu’elle meure (2004)
    • 5. La Chute de l’empire évangéliste (2005)
    • 6. L’Apocalypse ou le Livre des splendeurs (2008)
    • 7. Dernier Testament (2009)
  • Süleymane (scénario Hubert Touzot, Nucléa²)
    1. L’Absolution par le feu (2003)

Comme coloriste[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]