Nephila

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les araignées
Cet article est une ébauche concernant les araignées.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet correspondant.

Nephila
Description de cette image, également commentée ci-après

Nephila sp.

Classification selon The World Spider Catalog
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Chelicerata
Classe Arachnida
Ordre Araneae
Sous-ordre Araneomorphae
Famille Nephilidae

Genre

Nephila
Leach, 1815

Synonymes

  • Chondronephila Dahl, 1911
  • Cyphonephila Dahl, 1911
  • Lionephila Dahl, 1911
  • Poecilonephila Dahl, 1911
  • Trichonephila Dahl, 1911
  • Zeugonephila Dahl, 1911
  • Dasynephila Dahl, 1912
  • Nothonephila Archer, 1958
  • Geratonephila Poinar, 2012

Nephila est un genre d'araignées aranéomorphes de la famille des Nephilidae[1]. Il regroupe des araignées appelées néphiles.

Distribution[modifier | modifier le code]

Les espèces de ce genre se rencontrent en Afrique subsaharienne, en Asie du Sud, en Asie de l'Est, en Asie du Sud-Est, en Amérique et en Océanie[1].

Description[modifier | modifier le code]

Nephila clavipes ; mâle (petit, en haut à gauche) et femelle
Nephila inaurata de La Réunion sous sa forme noire

Ces araignées tissent des toiles de plus d'un mètre de diamètre avec un fil de soie aux nuances dorées. Ces toiles sont les plus grandes du monde.

Elles présentent habituellement un très fort dimorphisme sexuel, le mâle est plusieurs fois plus petit que la femelle[2].

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon World Spider Catalog (version 17.0, 16/01/2016)[3] :

Selon The World Spider Catalog (version 16.5, 2016 )[4] :

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Nephila nigra est synonyme de Nephila inaurata et Nephila maculata est synonyme de Nephila pilipes

Les néphiles et l'homme[modifier | modifier le code]

Une cape de Madagascar faite de soie d'araignée Nephila exposée au Victoria and Albert Museum de Londres en Juin 2012[5]

Il y a eu des tentative pour créer des soieries à Madagascar[6].

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Leach, 1815 : Araneae. Zoological Miscellany; being Descriptions of New and Interesting Animals. London, vol. 2, p. 131-134.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b WSC, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Kuntner & Coddington, 2009 : Discovery of the largest orbweaving spider species: the evolution of gigantism in Nephila. PLoS One, vol. 4, no 10, e7516, p. 1-5 (texte intégral).
  3. WSC, consulté le version 17.0, 16/01/2016
  4. Dunlop, Penney & Jekel, 2016 : A summary list of fossil spiders and their relatives. in The world spider catalog, Naturhistorisches Museum der Burgergemeinde Bern, version 16.5.
  5. Cape de soie d'araignée portée dans un spectacle au V & A Museum
  6. - observation de Burt Green Wilder