Nephila pilipes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nephila pilipes est une espèce d'araignées aranéomorphes de la famille des Nephilidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce se rencontre[1],[2],[3] :

Description[modifier | modifier le code]

Accouplement de Nephila pilipes : le mâle est la petite araignée orange sur l'abdomen de la femelle.
Nephila pilipes femelle entourée de plusieurs mâles
Nephila pilipes femelle, face ventrale, Raisen district, Inde
Nephila pilipes femelle, face ventrale, Taiwan
Nephila pilipes femelle, Bali

Le mâle mesure 4,10 mm et la femelle 37,50 mm[2].

Dans cette espèce le dimorphisme sexuel est extrêmement prononcé. La femelle, de couleur noire et jaune, mesure jusqu’à 20 cm (avec un corps de 30 à 50 mm), tandis que le mâle, de couleur brun-rouge, mesure jusqu’à 20 mm (avec un corps de 5 à 6 mm). C'est l'une des plus grandes araignées au monde.

C'est une araignée capable de tisser des toiles de 2 m de largeur sur 6 de haut, soit 12 m2. Cette toile est capable de s'étirer sans casser, et peut aussi stopper un petit oiseau en plein vol[4], performance égalée seulement par les meilleures fibres artificielles comme le Kevlar.

Les fils de soie de l'araignée femelle ont été utilisés avec succès par Shigeyoshi Osaki de la Nara Medical University (Japon) pour former des cordes de violon [5].

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon World Spider Catalog (version 13.5, 2013)[6] :

  • Nephila pilipes pilipes (Fabricius, 1793)
  • Nephila pilipes malagassa (Strand, 1907)

Depuis Harvey, Austin et Adams en 2007[2], il n'y a plus que deux sous-espèces, ils doutent de l'origine malgache de la sous-espèce.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Cette espèce admet de nombreux synonymes :

  • Aranea longipes Fabricius 1781
  • Aranea maculata Fabricius, 1793
  • Aranea pilipes Fabricius, 1793
  • Aranea sebae Walckenaer, 1802
  • Epeira chrysogaster Walckenaer, 1805
  • Nephila fuscipes C. L. Koch, 1839
  • Epeira doreyana Walckenaer, 1841
  • Epeira caliginosa Walckenaer, 1841
  • Nephila ornata Adams, 1847
  • Epeira penicillum Doleschall, 1857
  • Epeira walckenaeri Doleschall, 1857
  • Epeira hasseltii Doleschall, 1859
  • Epeira harpyia Doleschall, 1859
  • Nephila pecuniosa L. Koch, 1872
  • Nephila aurosa L. Koch, 1872
  • Nephila procera L. Koch, 1872
  • Nephila sulphurosa L. Koch, 1872
  • Nephila tenuipes L. Koch, 1872
  • Nephila maculata annulipes Thorell, 1881
  • Nephila maculata jalorensis Simon, 1901
  • Nephila submaculata Strand, 1906
  • Nephila maculata novae-guineae Strand, 1906
  • Nephila maculata malagassa Strand, 1907
  • Nephila pictithorax Kulczynski, 1911
  • Nephila maculata flavornata Merian, 1911

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Fabricius, 1793 : Entomologiae systematica emendata et aucta, secundum classes, ordines, genera, species adjectis synonimis, locis, observationibus, descriptionibus. Hafniae, vol. 2, p. 407-428.
  • Strand, 1907 : Vorläufige Diagnosen afrikanischer und südamerikanischer Spinnen. Zoologische Anzeiger, vol. 31, p. 525-558 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b WSC, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. a, b et c Harvey, Austin & Adams, 2007 : The systematics and biology of the spider genus Nephila (Araneae: Nephilidae) in the Australasian region. Invertebrate Systematics, vol. 21, p. 407–451 (texte intégral).
  3. Lee, Jiang, Su & Tso, 2004 : Is Central Mountain Range a Geographic Barrier to the Giant Wood Spider Nephila pilipes (Araneae: Tetragnathidae) in Taiwan? A Population Genetic Approach. Zoological Studies, vol. 43, no 1, p. 112-122 (texte intégral)
  4. Voir les photos de Nephala pilipes ayant capturé un passereau sur ce site
  5. Stephen Battersby, Spider silk spun into violin strings [1]
  6. WSC, consulté le version 13.5, 2013