MyHeritage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les premiers bureaux de MyHeritage dans le village de Bnei Atarot, Israël.
Le siège social de MyHeritage à Or Yehuda, Israël.

MyHeritage est une entreprise offrant des services de généalogie. Via une plateforme en ligne, une application mobile et un logiciel, un utilisateur peut partager ses données généalogiques dans une base de données et effectuer la création d'arbre généalogique en ligne ou bien une recherche des ancêtres dans les arbres déjà publiés[1],[2] pour découvrir et être en contact avec de nouveaux parents[3],[4].

Historique[modifier | modifier le code]

En 2003, le PDG Gilad Japhet a fondé MyHeritage dans son salon dans le moshav de Bnei Atarot, au sud de Tel Aviv-Jaffa, Israël[5]. Gilad a créé sa compagnie car il ne trouvait pas un outil satisfaisant pour faire sa généalogie.

En 2008, la compagnie a levé 15 millions de dollars[6][réf. insuffisante], lorsque le fond de capital risque Index Ventures rejoint Accel, lequel a investi auparavant dans la compagnie[7],[8].

En décembre 2011, MyHeritage a lancé la première version de son appli mobile pour iPhone, iPad et Android[réf. nécessaire].

En 2012 MyHeritage a dépassé un milliard de profils[9]. MyHeritage a aussi lancé SuperSearch[10][réf. insuffisante], un moteur de recherche contenant plus de 5,7 milliards de données historiques.

En février 2012, la société a déplacé son siège social dans de nouveaux bureaux à Or Yehuda, près de Tel Aviv.

En septembre de la même année, MyHeritage a introduit Record Matching, une technologie qui compare automatiquement des milliards de données historiques au 1,6 milliard de profils sur MyHeritage, et prévient les utilisateurs lorsqu'une correspondance est trouvée pour une personne dans leur arbre généalogique[11],[12]

En 2013, MyHeritage a annoncé l’ajout de tous les recensements américains entre 1790 et 1930 à sa base de données[13][réf. insuffisante].

MyHeritage a aussi lancé Record Detective, une technologique qui, automatiquement, à partir d'un seul document historique donne des documents associés et des connexions à des arbres généalogiques. Cette technologie génère de nouvelles pistes et découvertes en incluant automatiquement un résumé de documents supplémentaires et de personnes dans des arbres généalogiques liés au document premier[11][réf. insuffisante].

En octobre 2013, MyHeritage a conclu un partenariat avec la grande organisation généalogique FamilySearch, qui apporta à MyHeritage des milliards de données[Combien ?] historiques du monde entier[réf. nécessaire] et des profils d'arbres généalogiques couvrant des centaines d'années[Combien ?][évasif][14][réf. insuffisante].

MyHeritage a lancé une initiative généalogique dans les pays nordiques en décembre 2013[évasif][15].

En février 2014 MyHeritage a commencé un partenariat avec BillionGraves pour numériser les cimetières du monde entier[16][réf. insuffisante].

En avril 2014, MyHeritage a annoncé avoir atteint le cap des 5 milliards de données historiques[17][réf. insuffisante].

En octobre 2014 MyHeritage a commencé un partenariat avec EBSCO Information Services pour amener MyHeritage dans le monde de l'enseignement[18].

En octobre 2014, MyHeritage a annoncé une collaboration stratégique et une intégration de produit avec 23andMe[19].

En novembre 2014, MyHeritage a annoncé une collaboration stratégique aux Pays-Bas et une première campagne nationale de publicité à la télévision[20].

En novembre 2014, MyHeritage a intégré ses technologies de correspondance à RootsMagic[21] et au logiciel de généalogie Family Historian[22].

En décembre 2014, MyHeritage a lancé Instant Discoveries™ pour découvrir ses ancêtres et créer un arbre en ligne en quelques secondes[23]. Elles ont été testées avec succès dans les rues de New York. Les bureaux de Tel Aviv sont ouverts durant la même période.

Les services web[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Les sites familiaux[modifier | modifier le code]

MyHeritage est un site de généalogie en ligne disponible en quarante langues. Un de ses principaux services gratuits est le site familial qui permet aux membres de se connecter et de rester en contact avec leurs proches, de construire un arbre généalogique en ligne, de documenter leur ascendance, de partager des photos, des événements, des messages et des vidéos. Les membres peuvent inviter d'autres membres de la famille à se joindre à leur groupe et à participer à la recherche de leur histoire familiale.

Données historiques[modifier | modifier le code]

MyHeritage dispose d'une base de données en ligne, contenant plus de 5,7 milliards de données historiques, comprenant notamment des actes d’état civil, des fiches de recensement, des documents militaire et d'immigration. En utilisant un moteur de recherche international nommé SuperSearch, les utilisateurs peuvent rechercher leurs ancêtres en ligne. SuperSearch contient également la plus grande collection au monde de journaux historiques[réf. souhaitée].

Graphiques et rapports[modifier | modifier le code]

Des graphiques et des rapports d'arbres généalogiques peuvent être créés en quelques clics et partagés gratuitement. Les graphiques sont disponibles dans un choix de 18 styles différents, et peuvent être personnalisés avec des images de fond, polices, couleurs, cadres photo, décorations, et titres. Les utilisateurs peuvent choisir quelles sont les informations à afficher telles que les noms, dates de naissance, anniversaires de mariage, des photos personnelles, des notes et autres données biographiques. Les graphiques peuvent être sauvegardés sous forme de document PDF et partagés. Les graphiques peuvent également être imprimés par des professionnels sous forme de poster et expédiés et livrés dans le monde entier.

Family Tree Builder[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
Family Tree Builder
Développeur MyHeritage
Dernière version 7.0 (avril 2013)
Langues Multilingue 40 langues[24]
Type Logiciel de généalogie
Licence Freeware and Commerce de détail (version Premium)

Family Tree Builder est un logiciel de généalogie qui permet aux utilisateurs de créer un arbre généalogique. La version de téléchargement gratuit est distribuée comme Freeware, sans aucune restriction, bien que l'inscription soit requise pour exécuter le logiciel. Les utilisateurs peuvent payer un abonnement pour « déverrouiller » les fonctionnalités supplémentaires dans la version Premium. Les utilisateurs peuvent ajouter les dates de naissance, de décès, et les dates de mariage, des notes sur l'endroit où leurs ancêtres ont vécu, leurs professions, hobbies et intérêts, et des photos. Le programme crée également des graphiques pour montrer comment deux personnes sont liées. Les utilisateurs peuvent construire leur arbre généalogique soit hors ligne ou en ligne sur un site sécurisé, et les arbres hors ligne peuvent être publiés et synchronisés sur un site familial en ligne.

FTB utilise la fonctionnalité de Smart Matching de MyHeritage, qui recherche dans la base de données de MyHeritage les profils d'arbres généalogiques qui correspondent[25][réf. insuffisante]. Le programme vérifie le nom, la date de naissance, et les parents des entrées dans la base de données, et lorsqu’il trouve des profils d'arbres semblables, le signale à l'utilisateur qui a créé l’arbre, et celui-ci peut alors confirmer la correspondance ou non. Cela permet aux gens de partager leurs arbres généalogiques et leurs recherches généalogiques avec la communauté entière de MyHeritage.

En avril 2013, MyHeritage a lancé Family Tree Builder 7.0[26][réf. insuffisante] qui a ajouté de nouvelles fonctionnalités, y compris une synchronisation bidirectionnelle qui permet aux membres de modifier et d’accéder à leur arbre généalogique à partir de leur ordinateur, du site en ligne ou depuis l'application mobile. Parmi les autres nouvelles fonctionnalités sont inclus les Record Matches[27][réf. insuffisante] et Unicode. Les autres caractéristiques de FTB incluent la technologie de détection de visage automatique, un module de cartes basé sur l'intégration avec Google Maps, et Smart Research - une technologie à la recherche des personnes de l'arbre généalogique dans les bases de données généalogiques.

Acquisitions d'autres sociétés[modifier | modifier le code]

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources. Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Premières acquisitions[modifier | modifier le code]

En 2007, MyHeritage a acquis GenCircles, de Pearl Street Software. GenCircles était une communauté en ligne de généalogistes qui avaient de grands arbres généalogiques. À l'époque, GenCircles était le deuxième site d’arbres généalogiques avec plus de 160 millions de personnes, et plus de 400 millions de documents publics dans la collection de documents Family Tree Legends.

La technologie Smart Matching de MyHeritage, provient de la technologie de correspondance de Gencircles[28][réf. insuffisante].

MyHeritage a aussi acquis Kindo en 2007. Il s'agit d'un petit réseau social généalogique européen.

OSN Group (Verwandt)[modifier | modifier le code]

En 2010, MyHeritage a acquis le groupe OSN, composé de sept sites de généalogie différents avec des arbres en ligne, la fusion des arbres, et plus encore. Les sites étaient en 14 langues différentes. Suite à la fusion, MyHeritage passa à plus de 540 millions de profils, avec 47 millions d'utilisateurs actifs et 13 millions d'arbres généalogiques[29][réf. insuffisante].

Lancé en 2007, le Groupe OSN a connu une croissance rapide sur les marchés européens comme l'Allemagne et la Pologne de même que sur les marchés émergents comme le Brésil.

Les arbres de Verwandt fonctionnaient différemment du modèle des arbres de MyHeritage. Les arbres fusionnaient les uns dans les autres, et il y avait souvent plusieurs personnes qui travaillaient sur différentes parties d'un même arbre, sans pour autant se connaitre[30].

Bliscy et Zooof[modifier | modifier le code]

Les acquisitions de Bliscy et de Zoof advinrent immédiatement après la fusion de Verwandt, en 2010. Bliscy était bien placé sur le marché polonais et Zooof sur le marché néerlandais. L'acquisition a porté le réseau généalogique de MyHeritage à 56 millions d'utilisateurs inscrits et à 760 millions de profils[31].

FamilyLink/WorldVitalRecords[modifier | modifier le code]

Fondés en 2006, FamilyLink.com et WorldVitalRecords.com sont des services d'abonnement qui donnent accès à une grande base de données de contenu historique. Celles-ci couvrent plusieurs milliards d'individus dans notamment des documents de recensement, des actes de naissance, de mariage et de décès, ainsi que la plus grande collection du web de journaux historiques. L'acquisition de FamilyLink / WorldVitalRecords en 2011 a été la première étape de MyHeritage dans le monde du contenu historique. Les bureaux WVR/FL sont situés dans l'Utah[32].

Geni.com[modifier | modifier le code]

Geni Logo.png

En novembre 2012, Geni a été acquis par MyHeritage[33],[34]. Geni est un site de réseautage social et de généalogie dont le but est de créer un arbre généalogique du monde[35],[36]. Alors que les profils généalogiques sont privés, la mission de Geni est de créer un arbre généalogique partagé d’ancêtres communs. En combinant la recherche sur un seul arbre sur lequel les utilisateurs travaillent ensemble, les utilisateurs peuvent se concentrer sur la vérification de l'information et sur les nouvelles pistes de recherche, plutôt que de passer du temps à dupliquer la recherche que d'autres ont déjà fait. Plus de 98,6 millions de profils ont été créés sur Geni par plus de 5,8 millions d'utilisateurs depuis décembre 2010[37],[38].

Projets pro bono[modifier | modifier le code]

MyHeritage est impliqué dans de nombreux projets pro bono. L’un d’entre eux consiste à retrouver les héritiers de biens en déshérence confisqués durant la Seconde Guerre mondiale[39] et un autre est un projet de crowdsourcing mondial avec BillionGraves pour préserver numériquement les cimetières du monde[40][réf. insuffisante].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jessica E. Vascellaro, « New Ways to Dig For Your Roots Online », Wall Street Journal,‎ (lire en ligne).
  2. (en) « MyHeritage.com », Washington Post,‎ (lire en ligne).
  3. « Family Trees Grow Online, Advice On Researching Your Roots », CBS News,‎ (lire en ligne).
  4. « MyHeritage Media Kit », MyHeritage.com (consulté le 22 novembre 2011).
  5. (en) « Company history and culture », myheritage.com (consulté le 21 janvier 2008).
  6. (en) « Good news: top investors join the MyHeritage family », Blog.myheritage.com (consulté en 2013-05-31).
  7. (en) « Good news: top investors join the MyHeritage family ».
  8. (en) « MyHeritage Takes 180 Million People Profiles To War With Geni », TechCrunch (consulté le 21 janvier 2008).
  9. (en) Alex Wilhelm, « MyHeritage Hits 1 Billion Profiles and Announces New Features », Thenextweb.com,‎ (consulté en 2013-05-31).
  10. « Découvrez SuperSearch ! », myheritage.com,‎ .
  11. a et b « Présentation de Record Detective™ : Une technologie révolutionnaire pour l'histoire familiale », myheritage.com,‎
  12. « MyHeritage automates record-matching as genealogy wars heat up — Tech News and Analysis », Gigaom.com,‎ (consulté en 2013-05-31)
  13. « MyHeritage: All US census records now available! », myheritage.com,‎
  14. « Un partenariat avec FamilySearch apporte des milliards de données à MyHeritage ! », myheritage.fr,‎
  15. « New: MyHeritage adds millions of nordic records », myheritage.com,‎
  16. « MyHeritage and BillionGraves join forces to digitally preserve the world’s cemeteries », myheritage.com,‎
  17. « MyHeritage atteint un nouveau cap : 5 milliards de données historiques ! », myheritage.fr,‎
  18. « MyHeritage a conclu un partenariat avec EBSCO Information Services afin d’amener MyHeritage dans les bibliothèques et les établissements d'enseignement du monde entier », Business Wire,‎
  19. « 23andMe and MyHeritage Announce Strategic Collaboration and Product Integration », Business Wire,‎
  20. « MyHeritage Bolsters Leadership in the Netherlands with Strategic Partnerships and First National TV Advertising Campaign », Business Wire,‎
  21. « RootsMagic Adds MyHeritage Matching Technologies for Powerful Automatic Research Capabilities », Business Wire,‎
  22. « Family Historian Genealogy Software Integrates MyHeritage Matching Technologies for Automated Discoveries », Business Wire,‎
  23. « MyHeritage inaugure l’expérience instantanée pour que la généalogie soit accessible à tous », Business Wire,‎
  24. « Family Tree Builder » (consulté le 2 avril 2009)
  25. « Smart matching » (consulté le 2 avril 2009)
  26. « Nouvelle version : Family Tree Builder 7.0 », myheritage.fr,‎
  27. « Présentation de Record Matching », myheritage.fr,‎
  28. « MyHeritage merges with Pearl Street Software! », MyHeritage Blog,‎ (consulté le 17 décembre 2014)
  29. http://geneinfos.typepad.fr/geneinfos/2010/02/myheritage-rach%C3%A8te-familleunie-une-nouvelle-ambition-sur-le-march%C3%A9-fran%C3%A7ais-.html
  30. « MyHeritage Buys Germany's OSN, Now 540 Million Profiles Strong », By Sarah Lacy TechCrunch,‎
  31. « Exclusive: MyHeritage acquires Poland's Bliscy.pl, now 760 million profiles strong », TechCrunch,‎ (consulté en 2013-05-31)
  32. « Social Network For Families MyHeritage Furthers U.S. Presence With Acquisition Of FamilyLink », TechCrunch,‎ (consulté en 2013-05-31)
  33. Marc Cherki, MyHeritage s'offre un site américain de généalogie, 29/11/2012 sur le Figaro interactif (consulté le 28 décembre 2014)
  34. « Geni is Joining the MyHeritage Family », Geni
  35. Michael Arrington, « PayPal, Pulp Fiction and Geni », TechCrunch,‎ (consulté le 20 janvier 2007)
  36. « Geni.com launches venture backed family tree site », SocalTech.com,‎ (consulté le 20 janvier 2007)
  37. The Big Tree Approaching 50 million profiles.
  38. « Interview with David Sacks, Geni and Yammer », SocalTech.com,‎ (consulté le 2 novembre 2008)
  39. http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Tableaux-spolies-La-France-peut-mieux-faire-555078
  40. « MyHeritage et BillionGraves unissent leurs efforts pour préserver les cimetières du monde entier », Blog.myheritage.fr,‎ 1er mai 2014