EBSCO Information Services

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Logo de EBSCO Information Services
Logo EBSCO Information Services

Image illustrative de l’article EBSCO Information Services

Adresse EBSCO.com
Description Sand EPSCO à la Conférence Public Library Association (PLA) 2014
Commercial oui ; EBSCO Discovery Service, EBSCOhost, EBSCO eBooks
Publicité non
Type de site Portail de référence
Langue anglais
Inscription oui
Siège social Ipswich Massachusetts
Drapeau des États-Unis Etats-Unis
Propriétaire EBSCO
Lancement 1944
État actuel En activité

EBSCO Information Services basée à Ipswich, dans le Massachusetts, est une subdivision de EBSCO Industries Inc.. EBSCO apporte des ressources bibliothécaires à des clients variés (bibliothèques institutionnelles publiques et universitaires, monde médical, K-12, domaine juridique, entreprises).

Ses principaux produits comprennent

  • EBSCONET (un système de gestion des e-ressources)
  • EBSCOhost (service de recherche en ligne payant, relié à 375 bases de données en texte intégral, à une collection de plus de 600 000 livres électroniques des index, des références médicales et un jeu d'archives numériques historiques.
  • EBSCO Discovery Service (EDS), apparu en 2010 et destiné aux institutions, qui permet aux abonnés des recherches dans un large portefeuille de journaux et magazines[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

« EBSCO Information Services » a d'abord été une branche d' « EBSCO Industries Inc. », une entreprise familiale créée en 1944 ("EBSCO" l'acronyme de Elton B. Stephens Co.. Selon Forbes Magazine, EBSCO est une des plus grandes sociétés privées d'Alabama et l'une des 200 premières aux États-Unis (sur la base des revenus et du nombre d'employés)[2]. Ses ventes ont dépassé 1 milliard de $ en 1997 et 2 milliards $ en 2006.

EBSCO Industries s'est diversifiée en un réseau d'environ 40 entreprises et était la troisième plus grande entreprise privée de Birmingham, en Alabama en 2013, avec des ventes annuelles qui ont atteint une valeur annuelle de 2 milliards $ [3]).

EBSCO Publishing a pour origine une publication imprimée créé en 1984 (« Popular Magazine Review », contenant des résumés d'articles provenant de plus de 300 magazines. L'entreprise produisant ce journal a été rachetée en 1987 par EBSCO Industries qui l'a rebaptisée EBSCO Publishing. Le nombre d'employés a atteint 750 personnes en 2007[4] ;
En 2010 alors que l'Internet était en plein développement, EBSCO a acheté NetLibrary et en 2011, EBSCO Publishing a pris le contrôle de HW Wilson Company[5],[6],[7] ; Une fusion avec EBSCO Information Services a lieu le 1er juillet 2013 aboutissant à une entité qui conserve le nom EBSCO Information Services [8].

Produits[modifier | modifier le code]

Les principaux produits fournis par EBSCO sont :

  • Des bases de données : EBSCO fournit une gamme de services de bibliothèque de base de données. Beaucoup de bases de données, comme EconLit et Medline sont sous licence de fournisseurs de contenu. D'autres comme Academic Search, MASTERFILE et environnement complet, sont concédés directement par des éditeurs de contenu et compilées par EBSCO.
  • Découverte: Ce produit est utilisé pour créer un index unifié, personnalisé de ressources d'information institutionnelle, et des moyens d'accéder à tout son contenu via un moteur de recherche unique.
    Le système fonctionne via une récolte des métadonnées provenant de sources internes et externes, puis un service de préindexation
  • eBooks : EBSCO fournit des ebooks et des "audiolivres" concernant un large éventail de thèmes.
  • DynaMed  ; est un outil de références médicales (clinique) destiné aux médecins et soignants. DynaMed est la plus utilisée des 10 ressources cliniques en ligne selon une étude publiée dans le Journal of Clinical Epidemiology[9] et a eu la plus haute performance globale dans la catégorie référence sur les maladies, pour les deux derniers rapports sur les ressources d'aides à la décision clinique par KLAS (une firme de recherche qui se spécialise dans la surveillance et la publication de rapports sur la performance des fournisseurs du domaine de la santé[10].

EBSCO fournit aussi des ressources audio et des audiolivres par l'intermédiaire de sa filiale « NetLibrary », qui a été achetée en 2010 à Online Computer Library Center. Il est en concurrence sur ce marché avec Digital Library Reserve OverDrive.

Verdissement et initiatives philanthropiques[modifier | modifier le code]

EBSCO dispose de grands équipement photovoltaïques et a entrepris de convertir sa flotte de véhicules d'entreprise en voitures hybrides, a établi une équipe « Green Team » dans son siège, et a publié GreenFILE, une base de données gratuite conçue pour aider les gens à rechercher les impacts des activités humaines sur l'environnement.

EBSCO a reçu le prix 2008 Environmental Merit Award du bureau de l'EPA Office de la Nouvelle Angleterre, et a reçu le titre de « Green Champions » décerné par l'Association des bibliothèques spéciales[11] en tant que contributeur à une initiative[12].

EBSCO mène aussi des projets philanthropiques, visant à réduire la fracture numérique qui sépare encore le monde industrialisé des pays en développement. Il travaille avec l'Open Society Institute à aider à fournir les bases de données de recherche essentielles aux universités de 39 pays en développement[13]. En 2012, James T. Stephens (en), fils de Elton Bryson Stephens, Sr. (en) fondateur de EBSCO Industries (en), et son épouse Julie Stephens ont été reconnus pour leur travail philanthropique[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "The New and Improved EBSCO Information Services" . Information Today. 2013.
  2. "The Largest Private Companies" ; Forbes. publié 2006-11-09. Archivé 2007-05-09. Consulté 2014-02-20.
  3. source : BBJ's 2013 Book of Lists : "Birmingham's largest private companys" ; Birmingham Business Journal. 2012.
  4. Brynko, Barbara (2011). "Collins: EBSCO's Mission of Growth", Info Today
  5. "EBSCO Publishing and The H.W. Wilson Company Make Joint Announcement of Merger Agreement" ; hwwilson.com (Press release). publié 2011-06-01 ; consulté 2011-08-24.
  6. Barrett, William P. (December 29, 1997). "Mousetrapped". Forbes. Retrieved February 20, 2014.
  7. "H.W. Wilson Company" ; The New York Times.
  8. "EBSCO Publishing and EBSCO Information Services merge" (communiqué de presse). EBSCO Industries. 2013-05-22, consulté 2013-06-03
  9. Prorok, J. C.; Iserman, E. C.; Wilczynski, N. L.; Haynes, R. B. (September 10, 2012). "The quality, breadth, and timeliness of content updating vary substantially for 10 online medical texts: an analytic survey". Journal of Clinical Epidemiology 65 (12): 1289–95. doi:10.1016/j.jclinepi.2012.05.003. PMID 22974495
  10. "Clinical Decision Support 2013: Sizing up the competition" . KLAS Research. December 2013
  11. Special Library Association
  12. "A Small Company with Big Ideas for the Environment" (PDF). Business & the Environment with ISO 14000 Updates. 2007.
  13. EBSCO: A Plan for All Seasons" . Information Today. 2011.
  14. "Outstanding Philanthropists: James 'Jim' and Julie T. Stephens". Birmingham Business Journal. 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]