Musée de la Mer (Acadie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Musée de la Mer.
Squelette de cachalot dans la halle d'entrée au musée de la Mer
lien=Fichier:Skeleton_of_a_sperm_whale_in_%22Musée_de_la_Mer%22_on_Magdalen_Islands.jpg

Le musée de la Mer est situé à Cap Gridley, sur le site de la Grave à Havre-Aubert aux îles de la Madeleine. Il présente une exposition permanente « Laboureurs du Golfe », des expositions temporaires sur différentes thématiques, montrant des œuvres, entre autres, des artistes locaux, et offrant une documentation pointue aux passionnés de généalogie.

Le musée de la Mer a pour mission d’assurer la sauvegarde du patrimoine des îles de la Madeleine, au cœur du Golfe du Saint-Laurent. Celle-ci se traduit par des actions de recherche, de conservation, de mise en valeur, de diffusion et d’éducation, en particulier sous l’empreinte maritime et insulaire qui conditionne la vie des Madelinots.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 8 Août 1969 était la ouverture du Musée des Îles dans l’ancienne salle paroissiale de Havre-Aubert, en présence de Jean-Jacques Bertrand alors premier ministre du Québec.

En Juin 1972, annonce du déménagement du Musée des Îles et changement de nom pour le musée de la Mer. De passage aux Îles, la ministre des Affaires culturelles, Mme Claire Kirkland-Casgrain, annonce qu’une subvention de 200 000 $ sera accordée afin de construire un nouvel édifice.

13 Juillet 1974 : Inauguration officielle du nouveau musée de la Mer, sur le Cap Gridley, sur le site de la Grave.

4 Juillet 1987 : Ouverture de l’Aquarium des Îles. Tout d’abord parrainée par le musée de la Mer, l’Aquarium présenta au public une partie de la faune et de la flore présentes autour des Îles, jusqu’en 2017.

En mai 2008, un Grand cachalot vint s’échouer sur la plage du Nord, juste avant la Pointe-aux-Loups, aux îles de la Madeleine. Le décès rapidement constaté, un groupe de Madelinots s’est dit que la chance était arrivée de pouvoir exposer aux Îles un squelette de cachalot. Trois hommes prennent alors les commandes du projet, les messieurs Claude Bourque, Pierre-Henry Fontaine et Paul Grégoire. Vingt bénévoles mirent trois jours à dépecer la carcasse du mammifère marin. C’est alors que débuta deux phases très importantes : le nettoyage des os et le remontage de ce casse-tête osseux. Ce n’est que plus de six ans plus tard, soit en décembre 2014, que les 215 os font leur entrée dans le hall du musée de la Mer.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site Internet - Musée de la Mer