Groupe ONA

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ona.

Omnium nord-africain
logo de Groupe ONA
Logo du Groupe ONA

Création 1934
Dates clés 1919 : Création de CGTT
1995 : Introduction en bourse
Disparition
Fondateurs Jean Épinat
Personnages clés Hassan II
Forme juridique Holding
Siège social Casablanca
Drapeau du Maroc Maroc
Actionnaires Voir actionnariat détaillé
Activité Agroalimentaire
Industrie
Assurance
Distribution
Finance
Mines
Société mère Al Mada
Filiales Liste des filiales
Effectif 2 570 (2008)
Site web Site officiel du Groupe ONA

Fonds propres en stagnation 1,72

5 milliard de MAD (2008)

Chiffre d'affaires en augmentation 36,8 milliards de MAD (2008)

Le groupe ONA, abréviation de Omnium nord-africain était, avant sa dissolution en 2010, le premier groupe industriel et financier privé marocain.

Le groupe était constitué sous forme de conglomérat qui investit dans plusieurs entreprises dans différents domaines d'activité dont les mines, l'agroalimentaire, la grande distribution et les services financiers.

À l'origine la Compagnie générale de transport et de tourisme fondée en 1919 par le français Jean Épinat, s'appuyant sur Thami El Glaoui, elle devient Omnium nord-africain en 1934. Après la seconde guerre mondiale, les biens de Jean Épinat tombent sous le contrôle de la Banque de Paris et des Pays-Bas. En 1980, la famille royale marocaine rachète les participations de Paribas par le biais d'Ergis-Siger[1].

Le , la fusion absorption par sa société mère la Société nationale d'investissement prend fin.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • 1919 : création de la Compagnie Générale de Transport et de Tourisme (CGTT) par Jean Épinat
  • 1928 : CGTT devient agent exclusif de General Motors au Maroc jusqu’en 1945
  • 1934 : la CGTT devient Omnium Nord Africain et se diversifie dans le secteur des mines
  • 1953 : après la deuxième guerre mondiale, les biens de Jean Épinat tombent sous le contrôle de la Banque de Paris et des Pays-Bas
  • 1980 : la famille royale rachète la participation de Paribas dans ONA, et devient l'actionnaire de référence du groupe
  • 1982 : le groupe prend des participations dans des secteurs variés, notamment lait et dérivés, sucre, banques, chimie, textile
  • 1986 : prise de participation dans Lesieur Afrique et acquisition de près de 40 % de la Banque commerciale du Maroc
  • 1988 : investissement dans la première chaîne télévisuelle à péage du monde arabe avec 2M
  • 1990 : investissement dans la grande distribution avec l'ouverture du premier hypermarché Marjane Bouregreg
  • 1995 : introduction en bourse du Groupe ONA
  • 1999 : SNI prend le contrôle de ONA
  • 2005 : acquisition de Maroc Connect, deuxième FAI marocain, qui deviendra Wana Corporate
  • 2005 : création de Nareva Holding qui portera les activités énergétiques
  • 2009 : lancement de inwi
  •  : annonce de la réorganisation stratégique comprenant la fusion avec la SNI, et le retrait de leurs actions de la Bourse des valeurs de Casablanca[2]
  •  : dissolution de ONA dont les activités sont apportées à la SNI

Secteurs d'activité en 2009[modifier | modifier le code]

  • Agroalimentaire (51,5 % du CA) :
    • Centrale Danone : laits et dérivés (vendue en 2012 à Danone)
    • Fromagerie des Doukkala : fromages
    • Cosumar : sucre
    • Lesieur Cristal : huiles (vendue en 2012 à Sofiprotéol)
    • Bimo : biscuits (vendue en 2012 à Kraft Foods)
    • Sotherma : eaux minérales
    • CMB Plastique : emballages plastiques
    •  : Produits de la mer
  • Distribution (40,5 % du CA) :
    • Marjane : grande distribution, centre commercial
    • Acima : grande distribution, centre commercial
    • Sopriam : distribution automobile
    • OPTORG : distribution de biens d'équipements
  • Mines (6,1 % du CA) :
    • Groupe Managem : opérateur de référence du secteur minier au Maroc et en Afrique
    • Sonasid : Société nationale de sidérurgie SA
  • Relais de Croissance et Holdings (1,5 % du CA) :
    • Inwi : opérateur de télécommunications
    • Nareva : énergie, énvironnement
    • Onapar : holding immobilier du groupe ONA
      • Accolade : centre d'appel
      • Archos Conseil : conseil opérationnel en management, l'organisation et les systèmes d'information (ne fait plus partie du groupe ONA, la société est acquise à 100 % par Capital Consulting depuis le 18 janvier 2010[3])
      • NetCom : systèmes et réseaux d’entreprises
  • Activités financières (0,4 % du CA) :
    • Attijariwafa Bank : premier groupe bancaire et financier du Maghreb et d'Afrique
    • Agma Lahlou-Tazi : pionnier du conseil et du courtage en assurance et réassurance au Maroc

Actionnariat[modifier | modifier le code]

Les actionnaires de la holding en 2009[4]

Actionnaire %
Drapeau : Maroc SNI 35,05
Drapeau : Maroc Flottant en bourse 24,33
Drapeau : Maroc RMA Wataniya 6,96
Drapeau : Libye LAFICO 5,95
Drapeau : Maroc MCMA/MAMDA 5,27
Drapeau : Maroc Siger 5,00
Drapeau : Maroc CIMR 4,14
Drapeau : Maroc FIII 2,85
Drapeau : France Danone 2,71
Drapeau : Espagne BSCH 2,23
Drapeau : Maroc Attijariwafa bank 1,40
Drapeau : Maroc Wafa Assurance 1,33
Drapeau : Maroc Société Générale 1,15
Drapeau : Maroc AXA Assurance Maroc 0,86
Drapeau : Maroc CMR 0,56
Drapeau : Maroc ONHYM 0,14
Drapeau : Maroc Zellidja 0,04
Drapeau : Maroc Investima 0,03

Anciens présidents[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Non disponible

Sources[modifier | modifier le code]