Moscato giallo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Moscato Giallo B
Moscato giallo
Le raisin mûr
Caractéristiques phénologiques
Débourrement À compléter
Floraison À compléter
Véraison À compléter
Maturité À compléter
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur À compléter
Fertilité À compléter
Taille et mode
de conduite
À compléter
Productivité À compléter
Exigences culturales
Climatique À compléter
Pédologique À compléter
Potentiel œnologique
Potentiel alcoolique À compléter
Potentiel aromatique À compléter

Le moscato giallo est un cépage de cuve italien blanc.

Origine et répartition géographique[modifier | modifier le code]

En Italie, il est classé cépage d'appoint en DOC Alto Adige, Friuli Isonzo et Trentino. Il est classé recommandé ou autorisé dans les provinces Bolzano, Trente, Padoue, Vérone, Gorizia, Pordenone, Palerme et Udine des régions Frioul-Vénétie Julienne et Vénétie. En 1998, il couvrait 265 ha.

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

  • Extrémité du jeune rameau duveteux vert blanchâtre à liseré carminé.
  • Jeunes feuilles aranéeuses, vert jaunâtre.
  • Feuilles adultes entière ou à trois lobes à sinus latéraux supérieurs en V ou en U peu profond, avec un sinus pétiolaire en lyre, des dents anguleuses, en deux séries, moyennes, un limbe glabre vert clair.

Aptitudes culturales[modifier | modifier le code]

Ce cépage débourre précocement et sa maturité est de troisième époque: 30 jours après le Chasselas.

Potentiel technologique[modifier | modifier le code]

Les grappes sont grandes et les baies sont de taille moyenne. La grappe est pyramidale, allongée, avec 1 ou 2 ailerons et lâche. La chair des baies est juteuse. Le cépage possède une saveur aromatique musquée. On peut le confondre (à la dégustation) avec un Gewurztraminer[1].

Le cépage est sensible à la chlorose et à la pourriture grise. Il possède 6 clones agréés avec les noms de RAUSCEDO 1, VCR 5, VCR 102, ISV-V 5, ISV-V 13 et VCR 100.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Le moscato giallo est connu sous les noms de Goldmuskateller, moscatel, moscato, moscato sirio et par erreur moscato di Canelli ainsi que moscato fior d’arancio (voir l’article Muscat fleur d'oranger)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Galet: Dictionnaire encyclopédique des cépages Hachette Livre, 1. édition 2000 (ISBN 2-0123633-18)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Goldmuskateller - Moscato Giallo, Kellerei St Michael, Eppan, Südtirol - Alto Adige, 2012

Sur les autres projets Wikimedia :