Monmouth (pays de Galles)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Monmouth (Pays de Galles))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Monmouth.
Monmouth
Vue sur le pont médiéval de Monmouth.
Vue sur le pont médiéval de Monmouth.
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau du Pays de Galles Pays de Galles
Comté Monmouthshire
Code postal NP25
Démographie
Population 8 877 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 51° 48′ 32″ N 2° 43′ 02″ O / 51.80895, -2.71733551° 48′ 32″ Nord 2° 43′ 02″ Ouest / 51.80895, -2.717335
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Monmouth

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Monmouth
Liens
Site web http://www.monmouth.gov.uk/pages/welcome.asp
Porte du pont Monnow, pont fortifié sur le Monnow.

Monmouth (ˈmɒnməθ, Trefynwy en gallois) est le chef-lieu du comté du Monmouthshire au pays de Galles. Elle se trouve au confluent des rivières Wye et Monnow à 3,2 km de la frontière anglaise. La ville se trouve à 58 km au nord-est de Cardiff et à 204 km à l'ouest de Londres. Selon le recensement de 2001, Monmouth compte 8 877 habitants.

Les premières traces d'installation trouvée sur le site furent celles des Romains qui y bâtirent un fort appelé Blestium. Elle devint un village lorsque les Normands y construisirent un château après 1067. Le pont Monnow est le dernier pont médiéval de ce type en Grande-Bretagne. Le château devint par la suite la propriété de la Maison de Lancastre et le roi Henri V d'Angleterre y naquît en 1387. C'est en 1536 que Monmouth devint le chef-lieu du comté du Monmouthshire. Se trouvant au centre de la Wye Valley, le bourg de Monmouth devint par la suite un important lieu touristique.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot Monmouth est une contraction anglaise de Monnow-mouth (littéralement « bouche du Monnow »). Le nom gallois de cette rivière, Mynwy, qui a pu vouloir dire « à fort débit », fut anglicisé en Monnow. La ville été à l'origine connu sous le nom gallois de Abermynwy (« bouche du Monnow »), nom qui fut remplacé par Trefynwy (« ville de Monnow ») au XVIIe siècle[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Inondations à Monmouth, Wonastow Road, 1929.

Monmouth se trouve sur une zone géologique appelée old red sandstone (littéralement « vieux grès rose ») et datant du Dévonien. Elle se trouve à l'endroit où la rivière Wye rencontre son affluent le Monnow. La ville est également juste au nord de l'endroit où la rivière Trothy se jette dans le Wye. Juste au sud, le Wye rejoint sa gorge qui est incisée dans du grès et en particulier du calcaire carbonifère.

La ville est entourée au nord, est et sud de collines boisées, incluant Buckholt Wood (230 m), Kymin Hill (260 m) et The Graig (258 m). Le terrain à l'ouest de la ville est beaucoup plus ondulé[2]. Le centre-ville est situé sur une éminence basse entre les terrains inondables du Wye et du Monnow et a souvent souffert de graves inondations[3]. D'un point de vue climatique, la station météorologique de la ville voisine de Ross-on-Wye indique que les moyennes de température maximale le jour varient entre 7.3 °C en janvier et 22.0 °C en juillet avec 1504 heures de soleil par an et une moyenne annuelle de précipitations de 706 millimètres[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hywel Wyn Owen, The Place-Names of Wales, 2000, University of Wales Press, ISBN 0-7083-1458-9, p.63
  2. George Peterken, The New Naturalist Library: Wye Valley, Collins, 2008, ISBN 978-0-00-716069-3, pp.31 et seq.
  3. Keith Kissack, « Monmouth and the Floods », Architectural History, SAHGB Publications Limited, vol. 44,‎ , p. 411–413 (lire en ligne)
  4. Met Office: Ross-On-Wye 1971–2000 averages. Consulté le 11 janvier 2012