Monarda fistulosa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Monarda fistulosa, appelé communément monarde fistuleuse[1], sauvage[2] ou rose[3] ou encore bergamote fistuleuse[4], est une espèce de plante nord-américaine de la famille des Lamiaceae.

Description[modifier | modifier le code]

Monarda fistulosa est une plante vivace herbacée qui se développe à partir de rhizomes rampants minces, se produisant ainsi couramment en de grosses touffes[2]. Les plantes mesurent généralement jusqu'à 0,9 m de hauteur, avec quelques branches dressées. Leurs feuilles mesurent environ 2 à 8 cm de long, sont en forme de lance et dentées. Leurs grappes de fleurs compactes sont solitaires aux extrémités des branches. Chaque grappe mesure environ 4 cm de long et contient environ 20 à 50 fleurs.

La bergamote sauvage pousse souvent dans des sols riches dans des champs secs, des fourrés et des clairières, généralement sur un sol calcaire[1]. Elle fleurit généralement de juin à septembre.

Taxonomie[modifier | modifier le code]

Plusieurs variétés ont été diversement reconnues au sein de Monarda fistulosa, dont certaines ont également été traitées comme des sous-espèces ou des espèces distinctes. Certaines variétés sont géographiquement répandues et d'autres sont assez restreintes dans leur aire de répartition. Les variétés comprennent :

  • variété Monarda fistulosa var. brevis Fosberg & Artz (1953)
  • variété Monarda fistulosa var. fistulosa
  • variété Monarda fistulosa var. maheuxii B.Boivin (1967)
  • variété Monarda fistulosa var. menthifolia (Graham) Fernald (1944)
  • variété Monarda fistulosa var. mollis (L.) L. (1762)
  • variété Monarda fistulosa var. rubra A.Gray (1878)
  • variété Monarda fistulosa var. stipitatoglandulosa (Waterf.)

Répartition[modifier | modifier le code]

Monarda fistulosa se site du Québec jusqu'aux Territoires du Nord-Ouest et à la Colombie-Britannique, au sud jusque dans les états américains de Géorgie, Texas, Arizona, Idaho.

Écologie[modifier | modifier le code]

En tant que plante à miel, Monarda fistulosa rencontre de nombreux pollinisateurs, abeilles, colibris et lépidoptères.

Elle est la plante hôte de chenilles de Lintneria eremitus, Pyrausta orphisalis (en), Pyrausta signatalis (en), Coleophora monardella, Xenotemna pallorana.

Usage[modifier | modifier le code]

La bergamote sauvage est considérée comme une plante médicinale par de nombreux Amérindiens, dont les Menominee, les Ojibwés et les Winnebagos. Il est utilisé le plus souvent pour traiter le rhume[4] et est souvent transformé en thé[1]. La Confédération des Pieds-Noirs connaît la forte action antiseptique de la plante et utilise des cataplasmes de la plante pour les infections cutanées et les blessures mineures. Le thé fabriqué à partir de la plante sert pour traiter les infections de la bouche et de la gorge causées par les caries dentaires et la gingivite. Elle est herbe carminative par les Amérindiens pour traiter les flatulences excessives[4].

L'huile essentielle de Monarda fistulosa contient du p-cymène (32.5%), carvacrol (24.0%), thymol (12.6%), un aldéhyde aliphatique (6.3%), l'éther-oxyde de méthyle de carvacrol (5.5%), α-pinène (3.5%), β-pinène (2.9%), l'hydrate de sabinène (1.9%), α-terpinène (1.7%), acétate de citronellyl (1.6%) et le caryophyllène (1.1%)[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Monarde fistuleuse », sur plantearomatique.com (consulté le )
  2. a et b « Monarde sauvage », sur jardin-secrets.com (consulté le )
  3. « La majestueuse monarde », sur altheaprovence.com (consulté le )
  4. a b et c « Monarda fistulosa 'Gardenview Scarlet' - Bergamote fistuleuse », sur senteursduquercy.com (consulté le )
  5. « Monarde », sur herbes-et-traditions.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Comandra umbellata[modifier | modifier le code]