Mohsen Labidi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Labidi.

Mohsen Labidi
Image illustrative de l’article Mohsen Labidi
Mohsen Labidi en 1980
Biographie
Nom Mohsen Jendoubi
Nationalité Drapeau : Tunisie Tunisien
Naissance (65 ans)
Lieu Tunis, Tunisie
Taille 1,80 m (5 11)
Période pro. 1973-1988
Poste Défenseur central
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1973-1979Drapeau : Tunisie Stade tunisien 164 (1)
1979-1982Drapeau : Arabie saoudite Al Ahly Djeddah  ? (?)
1982-1988Drapeau : Tunisie Stade tunisien 167 (2)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1974-1983 Drapeau : Tunisie Tunisie 52 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Mohsen Labidi (arabe : محسن العبيدي), plus connu sous le nom de Mohsen Jendoubi, né le à Tunis, est un footballeur tunisien.

Actif de 1973 à 1988, principalement au sein du Stade tunisien et en équipe nationale, il évolue au poste d'arrière central.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ayant rejoint les rangs du Stade tunisien chez les minimes, il fait son apprentissage auprès de l’entraîneur Rachid Turki et contribue à la victoire de son équipe dans le championnat des juniors en 1972.

Après avoir été essayé parmi les seniors, à la fin de la saison 1972-1973, il s’impose vite comme un pilier de son club, dont il deviendra le joueur le plus capé. Défenseur solide et appliqué, ayant un sens de l'anticipation et un jeu discipliné, il est respecté par ses coéquipiers, ses adversaires ainsi que par les arbitres qui n’ont jamais brandi de carton rouge à son encontre. Ses qualités et sa régularité lui permettent d’être classé parmi les meilleurs joueurs du championnat à plusieurs reprises[1] : ainsi est-il classé comme meilleur arrière central et quatrième joueur du championnat en 1973-1974, second du classement en 1974-1975, troisième en 1975-1976, lauréat de ce classement en 1976-1977, puis à nouveau second en 1977-1978.

Il rejoint ensuite le club saoudien d’Al Ahly Djeddah, où il joue deux ans et demi, avant de rentrer au pays au milieu de la saison 1981-1982, et de poursuivre sa carrière avec son club de toujours.

L’équipe nationale ne pouvant se passer de ses services, il est sélectionné à partir du 28 septembre 1974, avec un match contre l'équipe du Liban, et jusqu'au 20 mars 1983, avec un match contre l'équipe du Maroc. En effet, après le gel des activités de l’équipe de Tunisie en 1983, la reprise se fait avec de nouveaux joueurs.

Le mérite de Labidi est reconnu par le président Moncef Marzouki qui lui décerne les insignes de commandeur[Quoi ?] le 28 août 2012[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Il est classé au concours organisé par le journal L'Action tunisienne puis par Le Renouveau.
  2. « Marzouki décore des sportifs tunisiens », Business News, 29 août 2012

Lien externe[modifier | modifier le code]