Mohsen Hojaji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mohsen Hojaji
Naissance
Najafabad (Iran)
Décès (à 26 ans)
Al-Walid (Irak)
Origine Iranien
Allégeance Drapeau de l'Iran Iran
Arme Seal of the Army of the Guardians of the Islamic Revolution.svg Corps des Gardiens de la révolution islamique
Conflits Seconde guerre civile irakienne

Mohsen Hojaji (en persan : محسن حججی), né le à Najafabad et mort le , était membre de l’équipe des conseillers militaires iraniens en Syrie. Il a été capturé par les forces de l'État islamique près d'al-Tanf et a été égorgé deux jours plus tard en Syrie, près de la frontière avec l’Irak[1],[2].

L'agence de presse Sputnik a annoncé premièrement sa captivité, selon les médias de l'EI[3].

La mort et les réactions[modifier | modifier le code]

Mohsen Hojaji était un membre de l'IRGC opérant en Syrie dans le cadre de l’équipe des conseillers militaires iraniens pendant la guerre civile syrienne[4].

Dans un communiqué publié le , le département des relations publiques de la Force terrestre de l'IRGC a déclaré qu'un test d'ADN confirme l'identité du corps livré au Hezbollah libanais au début de la journée en tant que Mohsen Hojaji[5]. Le Hezbollah a reçu le corps de Hojaji de Daesh basé sur un accord de cessez-le-feu entre les deux parties[6]. The transfer of Lebanon’s captured soldiers and two martyrsLe transfert de deux soldats libanais capturés et de deux martyres, ainsi que du corps de Hojaji, a eu lieu après que les bus transportant des militants de Daesh et leurs familles sont arrivés dans la ville ancienne de Palmyra à Homs.

  • Reuters a rapporté, le , que des milliers de personnes se sont rendues dans les rues de Téhéran pour ses funérailles et même les Iraniens qui critiquent l'intervention militaire de leur gouvernement en Syrie ont amené les médias sociaux à exprimer leur admiration pour Hojaji. L'enterrement a eu lieu à Najafabad le [7].
  • Le lundi , L’Ayatollah Khamenei, le Guide suprême de la Révolution islamique lors d'une rencontre, a considéré le Mohsen Hojaji comme étant un brillant exemple révélant de la meilleure manière l’impact des orientations islamiques et révolutionnaires auprès de la jeune génération: " « Le bien-aimé martyr Hojaji a brillé dans un monde saturé par les tromperies audiovisuelles et Dieu en a fait un exemple remarquable aux yeux de tous.[8] "

Funérailles[modifier | modifier le code]

Le , le Leader de la Révolution islamique, l'Ayatollah Khamenei s’est recueilli, dans la mosquée d’Imam Hossein, à Téhéran, pour rendre hommage à la dépouille de Mohsen Hojaji[9].

Références[modifier | modifier le code]

  1. presstv
  2. (Fa)Isna.ir
  3. (Fa)yjc.ir
  4. ahtribune.com
  5. (la) « Iranian Martyr Hojaji’s Funeral Procession to Be Held in Tehran Saturday », sur Tasnim News Agency, (consulté le 14 septembre 2017)
  6. (la) « Hezbollah Receives Body of Iranian Martyr from Daesh », sur Tasnim News Agency, (consulté le 14 septembre 2017)
  7. Babak Dehghanpisheh, « Iranians pour onto the streets to mourn soldier beheaded in Syria »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur U.S., (consulté le 2 octobre 2017)
  8. « Iran: Le Guide suprême glorifie le martyr Hojaji », (consulté le 22 août 2017)
  9. « Iran-hommage-du-Guide-au-martyr-Hojaji », (consulté le 27 septembre 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]