Mohammad Shtayyeh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mohammad Shtayyeh
محمد اشتية
Illustration.
Mohammad Shtayyeh en 2019.
Fonctions
Premier ministre de Palestine
En fonction depuis le
(3 ans, 1 mois et 12 jours)
Président Mahmoud Abbas
Prédécesseur Rami Hamdallah
Biographie
Date de naissance (64 ans)
Lieu de naissance Naplouse (Palestine)
Nationalité Palestinienne
Parti politique Fatah
Diplômé de Université de Beir Zeit
Université du Sussex
Profession Économiste
Écrivain

Mohammad Shtayyeh
Premiers ministres de Palestine

Le Dr Mohammad Shtayyeh (en arabe : محمد اشتية), né le , à Tell, à Naplouse[1], est le Premier ministre de l'Autorité palestinienne[2],[3]. Il a été ministre de Travaux publics et Logement [4], ministre du Conseil économique palestinien pour le développement et la reconstruction.

C'est un expert économique titulaire d'un doctorat en développement économique de l'Université du Sussex. Il a officié comme professeur et doyen à l'Université de Birzeit et a notamment publié plusieurs livres sur l'économie, la politique et l'histoire [5].

Il est régulièrement cité comme possible successeur de Mahmoud Abbas, le président de l'Autorité palestinienne[5],[6],[7].

Études[modifier | modifier le code]

Mohammad Shtayyeh est titulaire d'une licence en administration des affaires et en économie de l'Université de Birzeit; il a obtenu son diplôme en 1981.

Il a ensuite fréquenté l'Institute for Development Studies, de l'Université Sussex à Brighton, au Royaume-Uni, où il obtient un doctorat en développement économique en 1989.

Carrière[modifier | modifier le code]

Shtayyeh est professeur de développement économique de 1989 à 1991 à l'Université de Birzeit, en Palestine. Il y devint plus tard doyen des affaires étudiantes jusqu'en 1993 [8].

De 1994 à 1996, Shtayyeh est directeur administratif et financier du Conseil économique palestinien pour le développement et la reconstruction (PECDAR). À ce titre, il tient à jour les bases de données des donateurs et fourni du financement pour les projets de développement financés par l'organisation [9]; et met en place des systèmes de gestion financière et d'établissement de rapports transparents et solides reconnus par les partenaires et donateurs internationaux. Il est ensuite nommé dans le gouvernement, occupant ce poste depuis 1996, et gère un fonds d'investissement d'une valeur de plus de 1,6 milliard de dollars et est responsable de la mise en œuvre et du suivi de tous les projets nationaux pour la Palestine financés par l'Autorité nationale palestinienne et les partenaires internationaux [9].

De 1995 à 1998, Shtayyeh occupe le poste de secrétaire général de la commission électorale centrale de l'Autorité nationale palestinienne [10]. Depuis 2005, il est le gouverneur palestinien de la Banque islamique [11]. De 2005 à 2006, puis à nouveau de 2008 à 2010, il a été ministre des Travaux publics et du Logement [12],[13].

Récompenses et décorations[modifier | modifier le code]

  • "Chevalier de l'Ordre National du Mérite", décerné par le président français Jacques Chirac, en .
  • La Médaille Samaritaine, décernée par la Fondation Samaritaine, .

Publications[modifier | modifier le code]

• Al Mokhtasar Fi Tareekh Falastin. Dar AlShouk Beirut .2015 (In Arabic )
• Israeli settlements and The Erosion of Two-States Solution. Dar AlShorouk.Beirut.2015
• The Palestinian Economy in the Transitional Period. PECDAR, 3d ed., 2010.
• A Jerusalem Developmental Vision, PECDAR, 2010.
• The Encyclopedia of Palestinian Terms and Concepts, Palestinian Center for Regional Studies, 2009.
• Ikleel Men Shawk (Wreath of Thorns) Arab Scientific Publishers. Beirut, 2009. Collection of short stories.
• The Economies of Islamic Waqf in the Lands of the Palestinian Authority, (with Abdul Aziz Douri & Nael Mousa), PECDAR, 1sted. 2000 (Arabic) and 2nd ed. 2006 (Arabic).
• Housing Policy in Palestine, Ministry of Public Works & Housing, Ramallah, 2006.
• Israel's Disengagement from the Gaza Strip, (with Tim Sheehi & Eyad Ennab), PECDAR, 2006.
• Palestine: Country Profile, PECDAR, 2006.
• Editor, Vision for Palestine, PECDAR, Jerusalem, 2005.
• Editor, Municipalities and Local Government Units in Palestine – Establishment, Function and its Role in Economic Development, PECDAR, Jerusalem, 2004.
• Editor, The Islamic Movements in the Middle East. Palestinian Center for Regional Studies. Al-Bireh, 2000.
• The Future of the Jewish Settlements. Palestinian Center for Regional Studies, Al-Bireh, 2000.
• Israel in the Region: Conflict, Hegemony, or Cooperation, Palestinian Center for Regional Studies, Al-Bireh, 1998.
• Private-Sector Credits: Donor Assistance, PECDAR, Jerusalem, 1998.
• The Politics of the Middle East Development Bank, Palestinian Center for Regional Studies, Al-Bireh, 1998.
• Palestine: Building the Foundation of Economic Growth, PECDAR, 1st ed. 1987 and 2nd ed. 1998.
• Editor, The Benelux: A Paradigm for the Middle East? Palestinian Center for Regional Studies. Al-Bireh, 1998.
• Editor, Scenarios on the Future of Jerusalem. Palestinian Center for Regional Studies. Al-Bireh, 1998.
• Editor, Labor Migration in the Middle East. Palestinian Center for Regional Studies. Al-Bireh, 1997.
• A'naba: A Palestinian Destroyed Village, Birzeit University, Research Center, 1992.
• The Israeli Immigration and Colonial Settlements: A Zero-sum Situation?, Peter Demand, ed., The Dynamics of Self-Determination. The Hague, 1991.
• Ein Karem: A Palestinian Destroyed Village, Birzeit University, Research Center, 1982.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « All 4 Palestine | Model Role Details », sur www.all4palestine.com (consulté le )
  2. (en-US) Joe Dyke, « Hamas further sidelined by appointment of new PA premier Shtayyeh », sur www.timesofisrael.com (consulté le )
  3. « Quand le Premier ministre éclipse Mahmoud Abbas », sur L'Orient-Le Jour, (consulté le )
  4. « maannews.net »
  5. a et b « En première ligne : Mohammed Shtayyeh, un "raïs" au chevet des Palestiniens », sur www.franceinter.fr, (consulté le )
  6. Le Point magazine, « Coronavirus: quand le Premier ministre palestinien éclipse Mahmoud Abbas », sur Le Point, (consulté le )
  7. Guillaume Gendron, « Au Proche-Orient, le coronavirus fait briller les héritiers d'Abbas et Nétanyahou », sur Libération.fr, (consulté le )
  8. http://www.birzeit.edu/people/mohammad-shtayyeh
  9. a et b « السيرة الذاتية د. محمد اشتية », sur pecdar.ps (consulté le ).
  10. https://www.elections.ps/tabid/710/language/en-US/Default.aspx
  11. http://www.isdb.org/irj/portal/anonymous?NavigationTarget=navurl://01f303452ce752bfa0ab874e0296fe2b
  12. http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=277730
  13. « Les Palestiniens s'apprêtent à célébrer le premier anniversaire de la mort de Yasser Arafat », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )