Mohamed Aoudou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un footballeur image illustrant béninois
Cet article est une ébauche concernant un footballeur béninois.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Mohamed Aoudou
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Algérie CR Belouizdad
Numéro 29
Biographie
Nom Mohamed Aoudou Golanne
Nationalité Drapeau : Bénin Béninois
Naissance (26 ans)
Lieu Aplahoué (Bénin)
Taille 1,9 m (6 3)
Période pro. 2009 -
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
2008-2009 Drapeau : Bénin Dadjè FC
2009 Drapeau : Croatie Istra 1961 005 0(0)
2009-2010 Drapeau : France Évian Thonon Gaillard 009 0(3)
2010-2012 Drapeau : Bénin Tonnerre d'Abomey
2012-2013 Drapeau : Maroc COD Meknès 017 0(1)
2013-2015 Drapeau : Algérie JS Saoura 044 (15)
2015- Drapeau : Algérie CR Belouizdad 016 0(1)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
2009- Drapeau : Bénin Bénin 015 0(2)[1]
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 9 février 2016

Mohamed Aoudou est un footballeur international béninois né le à Aplahoué. Il évolue au poste d'attaquant avec le CR Belouizdad. Ses principales qualités sont son jeu de tête et son sens du but, qui font de lui un excellent buteur. À cause de sa morphologie et de son style de jeu on le compare souvent au togolais Emmanuel Adebayor. Il est aussi surnommé Kanu Béninois, le buteur-héros ou encore Super Moha[réf. nécessaire].

Biographie[modifier | modifier le code]

Mohamed Aoudou a commencé sa carrière en deuxième division régionale au Bénin, sous les couleurs de Dadjè FC. Il sera propulsé contre toute attente en 2008 en équipe nationale junior par le belge Patrick Aussems. Aoudou s'impose en marquant notamment un triplé contre le Maroc. Dans la foulée, il signe en 2009 à Évian Thonon Gaillard sans avoir joué en première division béninoise. Sa première saison dans l'Hexagone est difficile. Il rentre au bercail en 2010 pour se relancer avec le Tonnerre d'Abomey un pari gagné puisqu'il fini meilleur buteur du championnat béninois en 2012 avec 10 buts. La même année il fait forte impression en Ligue des champions africaine en inscrivant le but de la qualification à domicile contre l'AS Garde du Niger en 32e de finale. Il se signale par une nouvelle réalisation au tour suivant contre le Stade malien à Bamako.

Après une saison accomplie, Aoudou signe au COD Meknès dans le championnat marocain pour la saison 2012-2013. Il s'y impose mais il ne reste pas longtemps. À l'été 2013 il est transféré pour trois saisons à la JS Saoura fraîchement promue en première division algérienne. Aoudou devient le fer de lance de l'équipe en terminant la saison avec 10 buts. Il participe fortement au maintien de son club qui finit 9e. Il est le meilleur artificier de son club et classé 5e meilleur buteur du championnat.

Dès la fin de la saison, plusieurs clubs européens sont intéressés par son profil, Aoudou ne cache pas son désir de rejoindre le Vieux Continent.

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Aoudou fait ses premières apparitions avec la sélection béninoise chez les juniors en 2008 lors des éliminatoires de la CAN Rwanda 2009. Il marque quatre buts lors des éliminatoires. Malheureusement le Bénin échoue lors du dernier tour contre le Mali.

Aoudou sera propulsé chez les A, pour les qualifications couplées du mondial et de la CAN 2010. Il marque les esprits contre le Mali lors de la 5e journée quelques minutes après son entrée en jeu, il égalise pour le Bénin d'une frappe surpuissante des vingt mètres en fin de partie. Score final 1-1. Quelques semaines plus tard, lors de la 6e et dernière journée face au Ghana, il entre en jeu alors que le score était nul et vierge. Aoudou marque le but de la victoire dans les ultimes instants de la partie faisant chuter les amis de Michael Essien. C'est à cause de ses deux buts décisifs qu'on le surnomme le buteur héros.

Il reste logiquement dans le groupe et dispute la CAN 2010 en Angola. Depuis il est resté comme l'un des attaquants les plus réguliers de la sélection béninoise dont il est considéré comme un habitué.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche du joueur sur national-football-teams.com