Miodrag Bulatović

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
image illustrant la Serbie image illustrant un écrivain
image illustrant serbe image illustrant un dramaturge
Cet article est une ébauche concernant la Serbie, un écrivain serbe et un dramaturge.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Miodrag Bulatović
Description de l'image Miodrag Bulatović 1969.jpg.
Naissance
Okladi Drapeau du Royaume de Yougoslavie Royaume de Yougoslavie
Décès (à 61 ans)
Igalo Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie République fédérative socialiste de Yougoslavie
Activité principale
Distinctions
Prix NIN (1975)
Auteur
Langue d’écriture Serbe
Genres

Œuvres principales

  • Le Coq rouge (1959)
  • Le Héros sur un âne (1967)
  • Les Gens à quatre doigts (1975)

Miodrag Bulatović (en serbe cyrillique : Миодраг Булатовић ; né le à Okladi et mort le à Igalo) est un romancier et un dramaturge serbe-.

Biographie[modifier | modifier le code]

Miodrag Bulatović est né dans le petit village d'Okladi près de Bijelo Polje, une ville alors située dans la Banovine de Zeta, une province du Royaume de Yougoslavie. Il a effectué la fin de ses études secondaires à Kruševac en 1950, puis a suivi des cours de psychologie et de littérature à l'Université de Belgrade.

Il a commencé sa carrière littéraire en 1956, en publiant une recueil de nouvelles, Djavoli dolaze (Les Diables arrivent), pour lequel il a reçu le prix de l'Union des écrivains de Serbie. Son roman le plus célèbre est Crveni petao leti prema nebu (Le Coq rouge), écrit en 1959 et dont le décor est situé dans son Monténégro natal ; il a été traduit dans plus de vingt langues. La publication et le succès de ce livre inaugurent une pause dans l'écriture de Bulatović. Son roman suivant, intitulé Heroj na magarcu (Le Héros sur un âne), a d'abord été publié à l'étranger puis en Yougoslavie en 1967. En 1975, Miodrag Bulatović a reçu le prix NIN du roman de l'année pour Ljudi sa četiri prsta (Les gens à quatre doigts), une œuvre qui explore le monde des émigrés yougoslaves ; Peti prst (Le cinquième Doigt) est une suite de cet ouvrages. Son dernier roman, Gullo gullo, reprend les thèmes de ses livres précédents.

Miodrag Bulatović est mort à Igalo, près d'Herceg Novi, au bord des Bouches de Kotor.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans
  • Djavoli dolaze (Les Diables arrivent), 1956.
  • Vuk i zvono (« Le loup et la cloche »), 1958.
  • Crveni petao leti prema nebu, (« Le Coq rouge »), 1959.
  • Heroj na magarcu (Le Héros à dos d’âne), 1967.
  • Rat je bio bolji (« La Guerre était meilleure »), 1968.
  • Ljudi sa četiri prsta, 1975.
  • Peti prst, 1977.
  • Gullo gullo, 1981.
Théâtre
  • Godo je došao (« Godot est arrivé »), 1966.
Articles de presses
  • Ljubavnik smrti (« L'Amant de la mort »), un recueil d'articles parus dans le journal Politika, 1990.

Traduction en français[modifier | modifier le code]

  • Arrête-toi, Danube (Djavoli dolaze), Éditions du Seuil, 1969 (ASIN B0014Y0US8).
  • Le Loup et la cloche, Éditions du Seuil, 1964.
  • Le Héros à dos d’âne, Éditions du Seuil, 1965.
  • Il est arrivé. Variations sur un très vieux thème (Godo je došao), Éditions du Seuil, 1967.
  • Gullo Gullo, Belfond, 1985.
  • Le Coq rouge, Éditions Points, 2015, traduit par Édouard Bœglin[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Le Coq rouge », sur http://www.lecerclepoints.com, Éditions Points (consulté le 18 décembre 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]