Milton Glaser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Milton Glaser
Milton glaser.jpg
Milton Glaser en 2003.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
ManhattanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Formation
Cooper Union
High School of Music & Art (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Site web

Milton Glaser, né le à New York et mort dans la même ville le [1], est un graphiste et typographe américain. Il a contribué à l'identité visuelle de la culture populaire américaine des années 1960 et 1970[1]. Deux de ses créations les plus connues sont le graphisme du logo « I NY » (I Love New York, un cœur rouge sur fond blanc) et de la couverture du best-of de Bob Dylan représentant le profil du chanteur avec une chevelure psychédélique[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Milton Glaser nait dans le Bronx à New York[1]. Ses parents, Eugene Glaser et Eleanor Glaser (née Bergman), sont des juifs d'origine hongroise. Il est d'abord formé à la Cooper Union Art School de 1948 à 1951 puis il obtient une bourse d'étude qui lui permet d'étudier la gravure à l'eau forte à l'académie des Beaux-Arts de Bologne , sous la direction de Giorgio Morandi de 1952 à 1953[2].

C'est en 1955 que Milton Glaser fonde avec Seymour Chwast et Edward Sorel le studio de design Push Pin Studio à New York[3],[2]. Le genre particulier du studio a stimulé l'imagination du monde par son approche graphique audacieuse, notamment grâce à son emploi de polices de la Renaissance, de l'époque victorienne ou Art nouveau, qui contrastent avec un style international omniprésent[3]. Durant ses années à Push Pin, Glaser a conçu l’affiche très populaire de l'album des grands succès de Bob Dylan pour l'année 1967[4]. À cette époque, Glaser s’intéressait aux miniatures islamiques et aux images psychédéliques provenant de la côte Ouest. C'est à partir d'une photo prise au Mexique d'un panneau publicitaire frappant que Glaser a conçu le type de caractères Baby Teeth utilisé sur l'affiche où figure la silhouette en noir de Dylan[4]. Glaser a étendu son influence, en 1968, lorsqu'il a fondé avec Clayton Felker le New York Magazine, un journal portant sur l'art et la culture[2].

En outre, Glaser a dessiné le logo « I NY » (I Love New York), lequel est devenu une partie intégrante du paysage américain[4]. Il est également responsable de plusieurs autres importants projets, notamment : les programmes de graphisme et de décoration des restaurants du World Trade Center, à New York ; le remodelage de la chaîne de supermarchés Grand Union (incluant l'architecture, l'aménagement intérieur, l'emballage et la publicité) ; la conception d’un symbole international pour désigner le SIDA pour l'Organisation mondiale de la santé et le logo pour le premier prix du concours Tony Kushner's Pulitzer pour la pièce « Angels in America ».

Typographe[modifier | modifier le code]

Milton Glaser a créé de nombreuses polices de caractères comme Baby Teeth, Glaser Stencil, Filmsense, Baby Fat, Coochie Nando NF, F37 Glaser Stencil, Big Kitchen, Einstein, Hologram Shadow, Aint Baroque NF, Glaser Houdini et Sesame Place[5].

Galerie[modifier | modifier le code]

Voici une sélection de ses travaux :

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Le Monde avec AFP, « Mort de Milton Glaser, l’inventeur du logo « I ❤️ NY » », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 27 juin 2020)
  2. a b et c Livingston, Alan. et Belleteste, Guillemette., Dictionnaire du graphisme, Thames & Hudson, (ISBN 2-87811-143-5 et 978-2-87811-143-9, OCLC 41264182, lire en ligne), p. 74
  3. a et b Alain Weill, Le design graphique, Gallimard, (ISBN 2-07-076747-7 et 978-2-07-076747-2, OCLC 300798309, lire en ligne), p. 104-105
  4. a b et c (en) Paul McNeil, The visual history of type, Laurence King Publishing, (ISBN 978-1-78067-976-1 et 1-78067-976-9, OCLC 968290428), p. 382-383
  5. « Milton Glaser », sur Fonts in Use (consulté le 8 juin 2020)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :