Une nuit folle, folle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Midnight Madness)
Aller à : navigation, rechercher
Une nuit folle, folle
Titre original Midnight Madness
Réalisation Michael Nankin
David Wechter
Scénario David Wechter
Michael Nankin
Acteurs principaux
Sociétés de production Walt Disney Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Durée 112 minutes (h 52)
Sortie 1980

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Midnight Madness est un film américain réalisé par Michael Nankin et David Wechter en 1980.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Léon (Alan Solomon) planifie "La Grande nuit blanche" en choisissant les étudiants à participer à sa chasse au trésor tout le long de la nuit. Les cinq équipes, chacune désignée par les couleurs blanc (nerds qui détestent vert), vert (machine à base de viande qui détestent rouge), rouge (consœurs qui détestent vert), jaune (bons gars qui ont fair-play) et bleu (qui détestent les tricheurs jaunes ) ont chacun des donnés et des indices pour résoudre les différents puzzles pour les mener au prochain site qui est caché dans la ville. Michael J. Fox joue le rôle de Scott, le frère cadet (dans ses débuts au cinéma).

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Sorties cinéma[modifier | modifier le code]

Sauf mention contraire, les informations suivantes sont issues de l'Internet Movie Database.

Commentaires[modifier | modifier le code]

Déjà majeur à l'époque du tournage, le très juvénile Michael J. Fox tint ici le rôle d'un jeune adolescent en épargnant au planning de prises de vue nocturnes les innombrables contraintes horaire imposées à l'engagement de comédiens mineurs.

Le film, bien que produit par Walt Disney Pictures n'a pas été diffusé avec le nom du studio afin d'attirer le public visé, celui des adolescents et pré-adultes[1].

Le film a été tourné dans 25 sites de Los Angeles dont l'Observatoire Griffith, l'Hollywood Wax Museum, l'Osko's Disco, l'Occidental College, le Sherman Clay Piano Museum et le Bonaventure Hotel[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Dave Smith, Disney A to Z: The Updated Official Encyclopedia, p. 371

Lien externe[modifier | modifier le code]