Mikaël Ollivier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mickaël Ollivier)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ollivier.
Mikaël Ollivier au Salon du livre de Paris en mars 2010

Mikaël Ollivier est un auteur de romans et de nouvelles français né le 22 mars 1968 à Versailles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il raconte dans Celui qui n'aimait pas lire (éditions De la Martinière) qu'il détestait la lecture lorsqu'il fréquentait le collège et le lycée. C'est d'abord le cinéma qui le passionne : en 1983, une rétrospective Alfred Hitchcock est pour lui un choc. Après le baccalauréat, il entre dans une école de cinéma et commencera à travailler pour Canal Plus. Mikaël Ollivier publie des romans de science-fiction, des policiers, des récits intimistes, tant pour adultes que pour la jeunesse. Il est également scénariste pour le cinéma et la télévision.

Directeur de collection

Depuis 2007, il est directeur de la collection « Nouvelles » des éditions Thierry Magnier, collection de recueils de nouvelles s'adressant à un public adolescent[1]. Au printemps 2013, plus d'une trentaine d'ouvrages ont été publiés sous cette collection[2], avec des auteurs comme Jean-Marc Mathis, Jeanne Benameur, Jean-Paul Nozière, Colin Thibert, Régine Detambel ou Gudule.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages pour enfants et adolescents[modifier | modifier le code]

  • Papa est à la maison, Éditions Thierry Magnier, 2000
  • La vie en gros, Thierry Magnier (collection roman), qui obtiendra 19 prix littéraires, dont celui des Incorruptibles, 2001. Porté à l'écran.
  • Tu sais quoi ?, Thierry Magnier (collection roman), 2002
  • Star-crossed lovers, Thierry Magnier (collection roman), a reçu 4 prix littéraires, 2002
  • Vivement jeudi !, Thierry Magnier (collection Petite poche), 2002
  • Un secret de famille, J'ai lu jeunesse. Réédité en septembre 2006 sous le titre Hier encore mon père était mort, Thierry Magnier (collection roman), 2003
  • Mange tes pâtes, Thierry Magnier (collection Petite poche), 2003
  • T'es un grand garçon maintenant, Thierry Magnier (collection Petite poche), 2003
  • Frères de sang, Thierry Magnier (collection roman), réédité en avril 2006 aux éditions Thierry Magnier et porté à l'écran en 2008/2009 a reçu 9 prix littéraires, 2003
  • E-den écrit en collaboration avec Raymond Clarinard, Thierry Magnier (collection roman). Ce roman a reçu 9 prix littéraires dont le Prix NRP de littérature jeunesse (Nouvelle Revue Pédagogique), 2004
  • Peau de lapin, Thierry Magnier (collection Petite poche), 2004
  • Celui qui n'aimait pas lire, éd. De la Martinière (collection Confessions), ouvrage autobiographique où Mikaël Ollivier raconte son enfance, 2004
  • Sous le même signe, Thierry Magnier (collection roman), précédemment paru dans la revue Je Bouquine en novembre 2003, 2005
  • Jack est là, Thierry Magnier (collection Petite poche), 2005
  • Le grand mystère, Thierry Magnier (collection Petite poche), 2006
  • Tout doit disparaître, Thierry Magnier (collection Roman), Prix France Télévision en 2007. Porté à l'écran sous le titre Paradis Amers".
  • L'Alibi, Thierry Magnier (collection Roman), 2008, avait déjà été publié dans la revue Je Bouquine en janvier 2007.
  • Tsunami, Thierry Magnier (collection Petite Poche), 2009
  • Sur un arbre perché, Thierry Magnier (collection Petite Poche), 2010
  • Le monde dans la main, Thierry Magnier (collection Grands romans), 2011
  • Plus jamais sans elle, Le Seuil, 2012
Participation
  • Une nouvelle publiée dans le recueil Des filles et des garçons, éditions Thierry Magnier, 2003 : recueil de 11 nouvelles, par 11 auteurs.
  • Côté dames, nouvelle publiée dans le recueil De l'eau de-ci de-là, Gallimard jeunesse (collection Scripto), 2005.
  • Longue vie à Monsieur Moustache, nouvelle publiée dans le recueil Nouvelles vertes, éd. Thierry Magnier, 2005.
  • Une nouvelle publiée dans le recueil Va y avoir du sport !, Gallimard jeunesse (collection Scripto), 2006 : recueil de 30 nouvelles, par 30 auteurs.
  • La maison verte, nouvelle publiée dans le recueil Nouvelles re-vertes aux éditions Thierry Magnier, 2008.
  • Les mots de autres et Déjà morte, nouvelles publiées dans le recueil Les mots des autres, éd. Colibri, 2011 : recueil de 11 nouvelles, par 6 auteurs.
  • Une nouvelle publiée dans le recueil Comme chien et chat éd. Thierry Magnier, 2011 : recueil de 9 nouvelles, par 9 auteurs.
  • Une nouvelle publiée dans le recueil Sauve qui peut les vacances !, éd. Thierry Magnier, 2013 : recueil de 9 nouvelles, par 9 auteurs.

Ouvrages pour adultes[modifier | modifier le code]

  • 1997, L'Ombre de mars, écrit en collaboration avec Raymond Clarinard, éd. Fleuve noir
  • 2001, Bruce Springsteen, biographie écrite en collaboration avec Hugues Barrière, éd. Librio
  • 2002 Trois souris aveugles, éditions Albin Michel (collection Spécial suspense) : Thomas est informaticien et jeune homme romantique, sort d'une déception sentimentale. Il tombe follement amoureux de Cathy, une jeune femme qu'il ne connaît que par Internet. Mais si cet amour est virtuel, l'assassinat de la jeune femme est bien réel… Internet, vidéos, virus informatique et webcams pour un crime d'un genre nouveau. Ce roman a reçu le Prix Polar 2003 et a été porté à l'écran par Mathias Ledoux sous le titre Une souris verte (Three Blind Mice dans sa version originale anglaise)
  • 2003, La Fièvre bâtisseuse, Thierry Magnier. Il s'agit du premier roman écrit par l'auteur, mais longtemps refusé par les maisons d'édition.
  • 2004 : L'Inhumaine Nuit des nuits , éditions Albin Michel (collection Spécial suspense) : dans la ville de Toulouse, l'auteur imagine les découvertes de cadavres mutilés en divers points de la ville. Il s'agit de prostituées venues de pays de l'Est donc clandestines et dont la disparition n'est pas signalée. Le policier chargé de l'enquête va remonter jusqu'à ces réseaux grâce à une ex-prostituée et une victime rescapée. Ce roman a reçu le prix Polar derrière les murs.
  • février 2006, Maldonne, Albin Michel. Ce roman a reçu le prix Handi Livre du meilleur roman 2006.
  • mai 2006, Apprendre à marcher aux enfants, Les Trois Rives. Recueil de nouvelles.
  • octobre 2006, Noces de glace, Albin Michel (collection Spécial Suspense). 4 hommes pris dans une avalanche, 5 corps découverts. Une situation utilisée dans certaines séries ou films policiers américains (Sleepy Hollow, Les Experts) Roman porté à l'écran en 2007 sous le titre Mémoire de glace.
  • juin 2007, Bruce Frederick Springsteen, avec Hugues Barrières, aux éditions du Castor Astral. Une biographie et une analyse de l'œuvre et la carrière du célèbre chanteur américain.
  • septembre 2009, La promesse du feu, Albin Michel, collection Spécial Suspense.
  • octobre 2011, Quelque chose dans la nuit, La Passage Polar.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Meilleur scénario pour Paradis amers au Festival de la fiction TV de La Rochelle, d'après son roman Tout doit disparaître (éditions Thierry Magnier).
  • 2012 : Prix des collégiens de l'Hérault pour Le monde dans la main (éditions Thierry Magnier).
  • 2010 : Prix des lecteurs du Festival Sang d'Encre pour La promesse du feu (éditions Albin Michel).
  • 2009 : Prix des lycées professionnels du Haut-Rhin pour L'Alibi (Thierry Magnier).
  • 2008/2009 : Prix des lycéens autrichiens et Prix France Télévision pour Tout doit disparaître (éditions Thierry Magnier).
  • 2006 : Prix Handi-Livres pour Madonne (Albin Michel)
  • 2005 : Prix Polar derrière les murs pour L'Inhumaine nuit des nuits (Albin Michel). Prix l'Eté du livre à Metz pour E-den (Thierry Magnier). Prix Farniente pour Star-crossed lovers (Thierry Magnier).
  • 2004 : Prix Fiction Noire et Pric Encre Noire pour Frères de sang (Thierry Magnier). Prix NRP de littérature jeunesse pour E-den (Thierry Magnier). Prix de la ville de Bruxelles, et Prix Ado-livres pour Star-crossed lovers (Thierry Magnier).
  • 2002/2003 : Prix Polar pour Trois souris aveugles (Albin Michel). Prix du festival de la ville de Cherbourg pour Tu sais quoi ? (Thierry Magnier). Prix Farniente, Prix l'Eté du livre à Metz, Prix des Incorruptible et 16 autres prix pour La vie en gros (Thierry Magnier).
  • 2001 : Grand Prix de l'Estérel pour Papa est à la maison (Thierry Magnier).

Références[modifier | modifier le code]

  1. « En mars 2007 [...] directeur de collection, d’une collection de nouvelles pour les adolescents aux éditions Thierry Magnier. » Mikaël Ollivier, sur son site.
  2. La collection « Nouvelles », sur le site de l'éditeur, Thierry Magnier.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :