Michele Ferrero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité <adjectif> du monde des affaires image illustrant une personnalité image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant une personnalité du monde des affaires et une personnalité italienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ferrero (homonymie).
Michele Ferrero
Naissance
Dogliani (Italie)
Décès (à 89 ans)
Monaco
Nationalité Italienne
Ascendants
Conjoint
Maria Franca Fissolo
Descendants

Michele Ferrero, né le à Dogliani en Italie, et mort le à Monaco[1], est un chef d'entreprise italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Michele Ferrero est le fils de Pietro Ferrero, fondateur de l'entreprise de confiserie Ferrero, l'une des leaders européens avec environ 6 milliards de $ de chiffre d'affaires en 2007, auquel il a succédé à la tête de l'entreprise à la mort de celui-ci en 1949.

Il est le créateur et instigateur de produits phare de Ferrero comme le Nutella, Mon Chéri, Ferrero Rocher, Tic Tac et Kinder[2].

Il a pris sa retraite en 1997 et a confié la succession de l'entreprise à ses enfants, Giovanni Ferrero et Pietro Ferrero[3] [4].

Michele Ferrero meurt d'un arrêt cardiaque le à Monaco[5].

Fervent catholique, Michele Ferrero avait déclaré en 1996 à l'occasion du 50e anniversaire de la fondation de l’entreprise portant son nom que « le succès de Ferrero, nous le devons à Notre-Dame de Lourdes. Sans elle, cela n’aurait pas été possible ». Une statue de la Vierge Marie est d'ailleurs présente dans chacun des usines du groupe. Pietro Ferrero se rendait lui même chaque année en pèlerinage à Lourdes en compagnie des cadres de la société[6].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Fortune[modifier | modifier le code]

C'était l'homme le plus riche d'Italie, avec une fortune personnelle estimée à 18 milliards de $[7].

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]