Michel Séonnet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michel Séonnet au 21e Maghreb des Livres (Paris, 7 et 8 février 2015)

Michel Séonnet est un écrivain français né le à Nice.

Biographie[modifier | modifier le code]

La jeunesse[modifier | modifier le code]

Il a fait des études au lycée Masséna avant de quitter sa région natale à l'adolescence. Il est le préfacier des œuvres théâtrales d'Armand Gatti[1], avec lequel il a travaillé.

Après avoir passé son baccalauréat, il a fait trois ans d'études supérieures et a été comédien dans des pièces de théâtre pour enfants. Il a pratiqué le rugby quand il était jeune. Aujourd'hui encore, le sport le passionne : il regarde fréquemment à la télévision des émissions sportives. Etrangement, il n'a encore jamais écrit de livres portant sur le sport.

La famille[modifier | modifier le code]

Sa femme était enseignante en collège. Il lui a dédié un livre, Trois ânes. Actuellement, grand-père de cinq petits-enfants, il a plusieurs projets d'écriture qui concerne son enfance ou sa famille (comme son grand-père paternel qu'il ne connait pas). Originaire de la Côte d'Azur, il habite actuellement en Île-de-France, dans la région parisienne.

La vocation d'écrivain[modifier | modifier le code]

Michel Séonnet a commencé à écrire ses premiers livres au début de l'âge adulte, à un peu plus de vingt ans. Quand il était petit, il aimait lire des livres. Michel Séonnet a été, en effet, élevé par son grand-père, concierge, qui lui lisait des histoires. Plus tard, Il a lu des livres qu'il a trouvés « formidables ». Il a donc voulu écrire à son tour, pour en faire son métier. Il a fait des « petits travaux » à droite à gauche. C'est seulement un écrivain. Écrire est sa passion. Pour ses livres il « s'inspire de ce qu'il voit »[2] et passe en moyenne trente-six heures par semaine pour écrire ces livres. Il en a écrit une quarantaine.

L'écriture[modifier | modifier le code]

Les livres de Michel Séonnet sont publiés chez plusieurs éditeurs. Quelques-uns de ces livres ont un rapport avec le Maroc et peuvent parler de la religion musulmane. Ainsi, le livre Trois ânes parle, entre autres, de religion. Communiquant le plus souvent avec ses éditeurs par téléphone ou par courriel, Michel Séonnet souhaite faire passer « quelque chose » aux lecteurs et plusieurs de ses livres ont eu du succès. Il est venu plusieurs fois au collège Etouvie à Amiens pour des rencontres autour des livres Trois ânes et Tanger, côté mer. Les livres qu'il écrit plaisent souvent aux collégiens.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Jacques Stephen Alexis ou Le Voyage vers la lune de la belle amour humaine, éd. Pierres Hérétiques, 1983
  • Que dirai-je aux enfants de la nuit ?, éditions Verdier, 1994
  • La Tour sarrasine, éditions Verdier, 1996
  • Allez, papa, tu joues avec moi !, Bayard, 1997
  • Tous pareils, tous pas pareils, Le Bar Floréal, 1997
  • La Chambre obscure, Gallimard, 2001
  • Les Trente Marchands, éditions Thierry Magnier, 2002
  • Sans autre guide ni lumière, Gallimard, 2002
  • Auberive : de blanc et de rouge, 2003
  • Le Pas de l'âne, Gallimard, 2005[3]
  • La marque du père, Gallimard, 2007[4]
  • Les naufragés, éditions de l'Aube, 2009
  • Trois ânes, Éditions L'Amourier, 2009
  • Tanger, côté mer, Créaphis Éditions, 2010

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 3 volumes, éditions Verdier, 1991
  2. expression de M. Séonnet lors d'un entretien, au printemps 2011, avec une classe de troisième du collège Etouvie d'Amiens
  3. Lise Beninca : entretien avec Michel Séonnet sur le site Le Matricule des Anges [1]
  4. Jean-Claude Lebrun, Assumer le père, article paru dans L'Humanité du 19 avril 2007 [2]

Liens externes[modifier | modifier le code]