Michel Joly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Joly.

Michel Joly
Image illustrative de l’article Michel Joly
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (70 ans)
Lieu Le Val-d'Ajol (Vosges)
Taille 1,73 m (5 8)
Poste Défenseur
Parcours junior
Saisons Club
0000-1967 Drapeau : France FC Nancy
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1967-1975 Drapeau : France US Valenciennes Anzin 172 0(5)
1975-1977 Drapeau : France Olympique Avignon 072 0(4)
1977-1982 Drapeau : France RC Lens 212 (19)
1982-1985 Drapeau : France OGC Nice 110 0(8)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
Drapeau : France France espoirs
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Michel Joly est un footballeur français né le au Val-d'Ajol (Vosges). Au poste d'arrière central, il débute au FC Nancy avant de montrer son jeu à Valenciennes, Lens et Nice dans les années 1970 et 1980.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans les Vosges, Michel Joly effectue sa formation de footballeur au FC Nancy, en Lorraine.

En 1967, il est envoyé à Valenciennes par son père, qui s'occupe de sa carrière[1]. Dans le Nord, Joly dispute 172 matches, en première et deuxième division. Il part ensuite en 1975 à l'Olympique Avignon, avec qui il connaîtra la relégation, puis au RC Lens deux ans plus tard, après avoir repoussé une offre de l'AS Monaco (futur champion de France)[1].

Titulaire en défense centrale, Joly connaît une nouvelle fois la relégation en D2 avec son club, mais prend part lors de la même saison à la belle aventure européenne du RC Lens (qualifications face à Malmö et la Lazio en Coupe UEFA). Il parvient par la suite à le faire remonter en D1, puis à le maintenir dans l'élite, avant d'aller finir sa carrière à l'OGC Nice en deuxième division, entre 1982 et 1985.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Référence
  1. a et b « Que sont-ils devenus ? Michel Joly », La Voix des Sports, no 3313,‎ , p. 8
Source
  • Col., Football 79, Les Cahiers de l'Équipe, 1978.

Liens externes[modifier | modifier le code]