Michel Cuypers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michel Cuypers est un religieux belge membre de la Fraternité des Petits Frères de Jésus. Il s'est spécialisé dans l'étude du Coran, lui appliquant une méthode utilisée habituellement pour comprendre le texte biblique : l'analyse de la rhétorique sémitique. Docteur en lettres persanes diplômé de l’université de Téhéran, il a vécu douze ans en Iran[1]. Il travaille ensuite comme chercheur à l'Institut dominicain d'Études orientales (Idéo), situé au Caire.

Après avoir publié plusieurs commentaires de sourate dans des revues, il a écrit un livre analysant la cinquième sourate du Coran (La Table servie), et la décrivant comme le testament de Mahomet, à comparer à celui de Moïse à la fin du deutéronome et de Jésus de Nazareth à la fin de l'évangile selon Jean. Son commentaire montre que la sourate s'inscrit dans le cadre d'une nouvelle alliance entre Dieu (Allah en arabe) et les hommes.

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Le Festin. Une lecture de la sourate al-Mâ’ida, 453 p., Collection « Rhétorique sémitique » n° 3. Paris : Lethielleux. 2007
  • Le Coran (avec Geneviève Gobillot, Paris, éd. du Cavalier bleu, 2007
  • Islam et Coran : Idées reçues sur l'histoire, les textes et les pratiques d'un milliard et demi de musulmans (avec Paul Balta et Geneviève Gobillot), éd. du Cavalier bleu, 2011

Articles[modifier | modifier le code]

  • (1995). Structures rhétoriques dans le Coran. Une analyse structurelle de la sourate "Joseph" et de quelques sourates brèves, Midéo 22,
  • (1997). Structures rhétoriques des sourates 105 à 114. Midéo 23, 157-196.
  • (1997). Structures rhétoriques de la sourate 74, al-Muddaththir. Luqmân (Téhéran) 26, 36-74.
  • (1999). Structures rhétoriques des sourates 99 à 104. Annales islamologiques (Ifao, le Caire) 33, 31-62.
  • (2000). Structures rhétoriques des sourates 92 à 98. Annales islamologiques, 34, 95-138.
  • (2001). Structures rhétoriques des sourates 85 à 90. Annales islamologiques, 35, 27-99.
  • (2002). L’analyse rhétorique : une nouvelle méthode d’interprétation du Coran. Mélanges de Science religieuse (Université catholique de Lille), 59, 31-57.
  • (2002-3). La sourate 55 (al-Rahmân) et le Psautier. Luqmân, 37 (Mélanges in memoriam Javād Hadidi), 71-106.
  • (2003). La composition rhétorique des sourates 81 à 84. Annales islamologiques, 37, 91-136.
  • (2004). Une lecture rhétorique et intertextuelle de la sourate al-Ikhlâs. Midéo, 25-26, 141-175.
  • (2004). Une analyse rhétorique du début et de la fin du Coran. Actes du Symposium international « al-Kitâb » (29 mai – 1er juin 2002) (Collection « Acta Orientalia Belgica ») (pp. 233-272). Louvain-la-Neuve, Leuven.
  • (2012). La composition du Coran. Collection « Rhétorique Sémitique » n°9. Paris : Lethielleux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]