Meyriez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Meyriez
(de) Merlach
Blason de Meyriez
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Drapeau du canton de Fribourg Fribourg
District Lac
Syndic Walter Zürcher
NPA 3280
N° OFS 2271
Démographie
Population
permanente
575 hab. (31 décembre 2017)
Densité 1 691 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 55′ 28″ nord, 7° 06′ 30″ est
Altitude 442 m
Superficie 0,34 km2
Divers
Langues Français (officiel), allemand
Localisation
Localisation de Meyriez
Carte de la commune dans sa subdivision administrative.

Géolocalisation sur la carte : canton de Fribourg

Voir sur la carte administrative du Canton de Fribourg
City locator 14.svg
Meyriez

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Meyriez

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Meyriez
Liens
Site web www.merlach.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Meyriez (appelée Merlach en allemand; Mèri Écoutez en patois fribourgeois[3]) est une commune suisse du canton de Fribourg, située dans le district du Lac.

Géographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Meyriez mesure 34 ha[2] et est la plus petite commune du canton de Fribourg. 90,9 % de cette superficie correspond à des surfaces d'habitat ou d'infrastructure, 3,0 % à des surfaces agricoles et 6,1 % à des surfaces improductives[2].

De forme globalement rectangulaire, Meyriez est entourée par Morat sur trois côtés ; le côté nord-ouest s'ouvre sur le lac de Morat.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Meyriez compte 575 habitants en 2017[1]. Sa densité de population atteint 1 691 hab./km2.

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Meyriez entre 1850 et 2008[4] :

Langues[modifier | modifier le code]

En raison de son histoire, le village de Meyriez est considéré comme une commune francophone, même si, dans les faits, avec l'arrivée massive de bernois dans les années 80 (la population a été doublée en 20 ans), le français est devenu minoritaire dans la commune. En effet, de nos jours, 81,2 % des habitants parlent le suisse-allemand et seuls 13,5 % possèdent encore le français comme langue maternelle. On peut donc parler pour cette commune, comme pour celles de Courgevaux et de Courlevon, d'une alémanisation rapide sur l'espace d'une seule génération (Statistiques 2000).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population résidente permanente et non permanente selon les niveaux géographiques institutionnels, le lieu de naissance et la nationalité », sur Office fédéral de la Statistique.
  2. a b et c « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 26 août 2017)
  3. Dictionnaire-Dikchenéro: Français-Patois/Patê-Franché. Société cantonale des patoisans fribourgeois. Fribourg: 2013. p. 247
  4. [xls] « Evolution de la population des communes 1850-2000: Canton de Fribourg », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 20 décembre 2008)

Sur les autres projets Wikimedia :