Maurice Renault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Renault (homonymie).
Maurice Renault
Naissance
Paris
Décès (à 76 ans)
Paris
Nationalité française
Profession
éditeur, agent littéraire, producteur d’émission radiophonique

Jean, Louis, Maurice Renault, né le à Paris et mort dans la même ville le , est un éditeur de littérature populaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1932, il crée une agence de publicité OPTA (Office de Publicité Technique et Artistique).

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il est prisonnier dans un oflag en Autriche. Il participe à la réalisation d'un film Sous le manteau sur la vie au sein du camp. Ce film ne sera diffusé qu’en 1956.

Après la guerre, il reprend la direction d'OPTA et l'ouvre à l'édition spécialisée dans le roman policier et la science-fiction. En 1948 il commence la publication de Mystère magazine. Puis à partir d'octobre 1953, il publie Fiction et Galaxie, revues consacrées au fantastique et à la science-fiction. Dans le genre récits noirs, il lance Suspense en avril 1956 puis Alfred Hitchcock magazine en mai 1961.

En 1957, il fonde le Club du livre policier diffusant par correspondance des classiques de littérature policière dans des éditions de luxe numérotées.

Parallèlement, dans les années 1950, il devient l'agent littéraire de Jean Ray, Lovecraft, Léo Malet, Pierre Véry, Noël Calef, Louis C. Thomas.

Il est également à partir de 1952, producteur de l'émission radiophonique Le Jeu du mystère et de l’aventure animée par Pierre Billard.

Ayant eu recours à un investisseur financier pour financer ses différentes activités, il devient minoritaire au sein d’OPTA et est licencié en 1965.

Maurice Renault a largement contribué à l'essor de la littérature populaire. C'est en hommage à ce travail que l'association 813 décerne chaque année un prix portant son nom Prix Maurice Renault / Trophées du Meilleur ouvrage critique afin de récompenser la meilleure étude policière.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]