Maurice Potron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maurice Potron
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
VannesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Religion
Ordre religieux
Distinction

Maurice Marie Jean Potron, jésuite français, polytechnicien, né le dans le 1er arrondissement de Paris[1] et mort le à Vannes[2], connu sous le nom de « Abbé Potron », est un mathématicien et un économiste. Ses œuvres inconnues sont publiées entre 1911 et 1936 et republiées par Émeric Lendjel en 2000[3]. Il est le père de la «Théorie des groupes finis» et un missionnaire du Christianisme social.

Travaux scientifiques[modifier | modifier le code]

Les travaux scientifique de Maurice Potron sont à la frontière des mathématiques et de l'économie.

Il a étudié les matrices à coefficients positifs indépendamment de Frobenius, et a proposé ce qui semble être la première application du théorème de Perron-Frobenius. Il est aussi un précurseur en termes de modèles d'échanges inter-industriels proche des travaux postérieurs de Wassily Leontief[4].

Postérité[modifier | modifier le code]

La publication du Livre «Les œuvres économiques de l'Abbé Potron» [5] fait apparaitre une personnalité utilisant largement ses compétences mathématiques pour développer de façon originale une approche qui s'inscrit dans le courant des réformateurs sociaux catholiques avec des prises de position intéressantes dans le domaine de la valeur et de l'équilibre économique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de Paris 1er, acte de naissance no 764, année 1872
  2. Nécrologie dans Ouest-Eclair, Edition Vannes du 23 janvier 1942
  3. Lendjel, Émeric « Une contribution méconnue dans l’histoire de la pensée économique: le modèle de l’Abbé M. Potron ». Cahiers d’Économie Politique, vol. 36, 2000, pp. 145-151.
  4. Abraham-Frois, Gilbert et Lendjel, Émeric « Une première application du théorème de Perron-Frobenius à l’économie : l’abbé Potron comme précurseur », Revue d’économie politique, Vol. 111, 2001/4, pp.639-665.
  5. Éditions l'Harmattan Paris 2004 par Gilbert Abraham-Frois et Émeric Lendjel

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]