Maurice Bourgue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Maurice Bourgue
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (79 ans)
AvignonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument

Maurice Bourgue, né le , est un hautboïste, chambriste, compositeur, et chef d'orchestre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maurice Bourgue a fait ses études au Conservatoire national supérieur de musique de Paris dans les classes de hautbois d'Étienne Baudo et de musique de chambre de Fernand Oubradous. Il obtient un Premier prix de hautbois en 1958 et un Premier prix de musique de chambre en 1959. Il remporte ensuite les premiers prix des concours internationaux suivants : Genève 1963, Birmingham 1965, Munich 1967, Prague 1968, Budapest 1970. Maurice Bourgue est appelé en 1967 par Charles Munch à l'Orchestre de Paris, où il restera hautbois solo jusqu'en 1979.

Il se produit parallèlement en soliste, sous la direction de chefs prestigieux (Claudio Abbado, Daniel Barenboïm, Riccardo Chailly, John Eliot Gardiner), et entreprend une activité de direction d'orchestre, en France comme à l'étranger.

Depuis 1972, il consacre une part importante de ses activités à la musique de chambre au sein de l'Octuor à vent qui porte son nom et dont il est le fondateur, constitué de musiciens de l'Orchestre de Paris. Il enregistrera plusieurs disques avec cette formation.

Directeur musical de l'Académie Internationale de Musique de Chambre Sándor Végh, Maurice Bourgue déploie une activité pédagogique continue, tant au sein des conservatoires de Paris et de Genève, que lors de master-classes qu'il anime à Budapest, Londres, Lausanne, Moscou, Oslo, Jérusalem, ou Kyoto.

Créateur d'œuvres de Berio et de Dutilleux (Les Citations, 1991), Maurice Bourgue a enregistré un grand nombre de disques, dont plusieurs ont été récompensés.

Marié à Colette, née Kling, pianiste et antiquaire aux puces de Saint-Ouen, marché Vernaison.

Liens externes[modifier | modifier le code]