Mathématiques récréatives

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le jeu image illustrant les mathématiques
Cet article est une ébauche concernant le jeu et les mathématiques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Les mathématiques récréatives incluent de nombreux jeux mathématiques, et peuvent être étendues pour couvrir des domaines comme la logique ainsi que d'autres puzzles de raisonnements déductifs. La plupart des problèmes posés ne requièrent pas une connaissance de mathématiques avancées, mais plutôt une bonne logique.

Les mathématiques récréatives incluent par exemple les carrés magiques, les cryptarithmes, les propriétés remarquables de certains nombres, les formules permettant de calculer le nombre Pi avec plus ou moins de décimales, les nombres premiers, les tests ou astuces de raisonnement logique, les problèmes liés à des jeux à base mathématique (échecs, go, othello...) etc.

Périodiques[modifier | modifier le code]

On trouve des jeux mathématiques dans, par exemple, le magazine Jeux et Stratégie ou le magazine Tangente ainsi que dans la rubrique mensuelle de Jean-Paul Delahaye dans la revue « Pour la Science ».

Le Journal of Recreational Mathematics entièrement consacré aux mathématiques récréatives a été publié aux États-Unis d'Amérique de 1968 à 2014.

Quelques problèmes, jeux et paradoxes[modifier | modifier le code]

Une pseudo-démonstration est un raisonnement fallacieux (qui fait croire à un raisonnement logique, mais qui comporte une erreur (souvent discrète) qui fait que le raisonnement est faux) :

Quelques auteurs célèbres en mathématiques récréatives[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Kaleidoskop der Mathematik. Deutscher Verlag der Wiss., Berlin 1959

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Jeu mathématique.