Masahiro Kanagawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Masahiro Kanagawa
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 29 ans)
JaponVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
金川真大Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Condamné pour

Masahiro Kanagawa (金川 真大, Kanagawa Masahiro?), né le et mort le par pendaison, est un tueur à la chaîne japonais, auteur du « massacre de Tsuchiura ».

Personnalité[modifier | modifier le code]

Masahiro Kanagawa était un otaku[1]. Il avait 24 ans au moment du massacre. Il était réputé pour être une personne gentille[2].

Le massacre de Tsuchiura[modifier | modifier le code]

Meurtres[modifier | modifier le code]

Le , il tue Yoshikazu Miura (三浦芳一?, 72 ans). Le vélo laissé sur place permet à la police de suspecter Masahiro Kanagawa, qui habitait non loin du lieu du meurtre.

Recherché par la police, Masahiro Kanagawa part pour Akihabara, déguisé[3]. Vers 11 heures le , Kanagawa, qui était retourné à Tsuchiura, (préfecture d'Ibaraki), poignarde au hasard huit personnes avec une dague près de la gare d'Arakawaoki (ja), dont l'une des victimes, Takahiro Yamagami (山上高広?, 27 ans) meurt bien qu'il ait été hospitalisé immédiatement[4]. Un policier fait également partie des victimes. Après le massacre, Masahiro Kanagawa se rend lui-même à une gendarmerie.

Mauvaise réaction de la police[modifier | modifier le code]

  1. La police a placé beaucoup de policiers à la gare d'Arakawaoki, mais ne leur avait pas fourni de talkie-walkies.
  2. La police n'a pas fourni de photo de Kanagawa à ces policiers.
  3. La police n'a pas notifié le renforcement de la surveillance aux personnels de la gare.
  4. Un policier du commissariat de quartier fait partie des victimes.
  5. La gendarmerie où Kanagawa s'est rendu était une gendarmerie non-habitée[pas clair].

Le procès[modifier | modifier le code]

Au cours de l'enquête, Masahiro Kanagawa affirma qu'il avait tué Miura au hasard, parce qu'il s'était juré de tuer n'importe qui[5].

Le premier procès commença le , au tribunal régional de Mito. Kanagawa y a affirmé qu'il avait tué les victimes pour être condamné à la peine de mort[6],[7]. Il s'est évanoui après qu'il lui fut montré des photos avec les cicatrices de ses victimes, et le procès fut interrompu près de 30 minutes[8].

Au troisième procès du 3 juin, Kanagawa affirma qu'il pensait comparable de tuer un moustique et tuer une personne. Il ajouta qu'il ne pensait pas le meurtre immoral, comme un lion qui dévore un zèbre ne pense rien[9].

Le cinquième procès s'ouvre le 3 juillet. Les survivants de la tuerie ont été entendus comme témoins, et réclamèrent l'application de la peine de mort contre Kanagawa [10],[11].

L'analyse psychiatrique menée avant le procès a montré que Kanagawa souffrait d'un trouble de la personnalité, mais qu'il était quand même responsable de ses actes. L'avocat de Kanagawa protesta, et une contre-expertise fut menée pendant le procès, mais qui montra de nouveau que Kanagawa était pénalement responsable[12]. Le médecin responsable de cette évaluation témoigne au sixième jour du procès le 3 septembre[13]. Le procureur questionna le médecin sur la possibilité de soins pour Kanagawa, le praticien retourna une réponse négative[14].

Au septième jour du procès le 18 septembre, il devint clair que le père de Kanagawa avait pris contact avec les six victimes, et payé dix millions de yens à quatre victimes, deux autres ayant refusé[15].

Au 13 novembre, le procureur a requis la peine de mort contre Kanagawa, le jugeant incapable de réinsertion[16].

Le 18 décembre, le tribunal condamne Kanagawa à la peine de mort[17], et Kanagawa ne fait pas appel[18]. Ce jugement est confirmé le [19].

Postérité[modifier | modifier le code]

Quelques médias appelèrent ce massacre le « Massacre de Ninja Gaiden », parce que Kanagawa portait une tenue du jeu vidéo Ninja Gaiden: Dragon Sword au moment du massacre[20].

L'auteur du massacre d'Akihabara, Tomohiro Katō, a affirmé lors de l'enquête qu'il avait imité le massacre de Masahiro Kanagawa[21],[22]. Dans une interview avec Sankei Shimbun, Kanagawa révéla le plaisir qu'il avait eu en apprenant que Kato avait utilisé une dague pour le massacre, voulant l'imiter. Et il envia le fait que Kato ait fait plus de victimes que lui[23].

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ja) « 土浦8人殺傷の通り魔犯 典型的秋葉原「ゲームオタ」だった », J-CAST,‎ (consulté le )
  2. (ja) « 殺人願望の芽 », Yomiuri Shinbun,‎ (consulté le )
  3. (en) « Stabbing spree kills one, injures seven », Japan Times, (consulté le )
  4. (en) « Man wanted for murder goes on stabbing spree », CNN.com, (consulté le )
  5. (en) « Japanese man in stabbing frenzy », BBC, (consulté le )
  6. (ja) « 【8人殺傷初公判(2)】「何人も殺せば死刑になる」…自殺は死ねなければ痛い » [archive du ], MSN産経ニュース,‎
  7. (en) « Suspect in stabbing spree sought death sentence »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Asahi Shimbun, (consulté le )
  8. (ja) « 【衝撃事件の核心】魔法使えず死を決意? 法廷で「失神」した被告の精神状態は…8人殺傷通り魔公判 », MSN産経ニュース,‎
  9. (ja) « 「蚊を殺すのと同じ」と被告 茨城の9人連続殺傷事件公判 », 47NEWS,‎ (consulté le )
  10. (ja) « 茨城・土浦の8人殺傷:遺族初の陳述--水戸地裁公判 », Mainichi Shimbun,‎ (consulté le )
  11. (ja) « 土浦殺傷公判 遺族『両親にも罰を』 金川被告、机押し倒す », Tokyo Shimbun,‎ (consulté le )
  12. (ja) « 土浦殺傷金川被告 再鑑定も「責任能力あり」 », Yomiuri Shimbun,‎ (consulté le )
  13. (ja) « 9人殺傷で責任能力認める証言 再鑑定の医師、水戸地裁 », 47NEWS,‎ (consulté le )
  14. (ja) « 土浦の8人殺傷:2度の精神鑑定が一致 更生に否定的見解 », Mainichi shimbun,‎ (consulté le )
  15. (ja) « 土浦殺傷事件被告の父、被害者に1千万円弁償 », Yomiuri shimbun,‎ (consulté le )
  16. (ja) « 【8人殺傷 論告(3)】「極刑に見合う犯罪」 “望み通り”の死刑求刑に被告は口をもぐもぐ… », MSN産経ニュース,‎ (consulté le )
  17. (ja) « 土浦連続殺傷事件の判決要旨 », Yomiuri Shimbun,‎ (consulté le )
  18. (ja) « 金川被告、控訴取り下げへ=28日にも、面会で明かす-土浦連続殺傷で死刑判決 », 時事通信,‎ (consulté le )
  19. (ja) « 土浦連続殺傷、金川被告の死刑確定 », Yomiuri Shimbun,‎ (consulté le )
  20. (en) « Team Ninja responds to so-called "Ninja Gaiden" stabbing spree », ars technica,
  21. (ja) « 加藤容疑者、直前まで実況中継 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Nikkan Sports,‎ (consulté le ), archive
  22. (ja) « 「オレを無視した『ネットの奴ら』に復讐を」…秋葉原無差別殺傷、加藤容疑者供述の全容判明 », JNN,‎ , archive
  23. (ja) « 「加藤はおかしい」「秋葉原事件うらやましい」身勝手な持論展開 土浦連続殺傷犯単独インタビュー », MSN産経ニュース,‎ (consulté le )