Asahi Shinbun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Asahi Shimbun)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Asahi Shinbun
朝日新聞
Image illustrative de l’article Asahi Shinbun
Le premier numéro du journal, le 25 janvier 1879.

Pays Drapeau du Japon Japon
Langue Japonais
Périodicité Quotidien
Genre Généraliste
Diffusion 12 600 000 ex. (2002)
Date de fondation 1879
Ville d’édition Tokyo

Site web http://www.asahi.com/

Asahi Shinbun (朝日新聞?, littéralement Journal du Soleil-Levant), ou Asahi Shimbun, est un des grands quotidiens nationaux japonais. Avec un tirage de huit millions d'exemplaires, il est le deuxième journal le plus lu dans le monde après un autre quotidien japonais, le Yomiuri Shinbun. Globalement, le Asahi Shinbun se distingue de ses concurrents par ses prises de position plus proches de la gauche et ses analyses en profondeur de la société et de la vie politique japonaises.

Le journal fait partie du groupe de presse Asahi Shimbun Company.

Ligne éditoriale[modifier | modifier le code]

L'orientation politique du journal est plus de gauche que celle de ses concurrents nationaux Yomiuri Shinbun, Sankei Shinbun ou Mainichi Shinbun, et le journal avait été même favorable au bloc communiste dans la période de la Guerre froide.

Clairement pacifiste depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, le journal est une vraie référence pour tout journaliste et tout intellectuel japonais.

En 2001, le journal s'est allié à l'International Herald Tribune pour publier une édition en anglais, "International Herald Tribune/The Asahi Shimbun" qui remplace l'ancienne édition anglophone du journal, Asahi Evening News.

La rubrique éditoriale Tensei Jingo (天声人語?, « Vox Populi, Vox Dei » en latin, « La voix du peuple est celle de Dieu » en français) est quotidiennement à la une et analyse des faits d'actualité ou sociaux.

Le journal défend de nos jours une ligne plutôt libérale sur les questions économiques et pro-américaine. Il dénonce ainsi vigoureusement la décision du Premier ministre Yukio Hatoyama (centre-gauche) de stopper la privatisation de la Poste en 2010. Associant cette décision (qui pénalise les banques privées) et les négociations pour trouver une autre localisation à la base militaire américaine de Futenma. le quotidien conclut : « Le leadership [de M. Hatoyama] semble être si faible et imparfait que ses qualifications en tant que chef de la nation doivent être remises en question. Ce sentiment a été exprimé par le président du Parti libéral-démocrate Tanigaki Sadakazu. Nous sommes d’accord[1]. »

Historique[modifier | modifier le code]

Drapeau de la société Asahi Shinbun
Immeuble de l'Asahi Shinbun à Osaka.

Le journal fut fondé en 1879 à Osaka. Il est alors un journal populaire défendant la démocratie. Il se soumet ensuite au gouvernement militariste et va-t-en-guerre japonais des années 1930 et 1940[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Japon, la Poste et les promesses électorales », sur Le Monde diplomatique,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :