Mary Fairchild

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mary Fairchild
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 87 ans)
BronxvilleVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Maître

Mary Louise Fairchild, née à New Haven (Connecticut) en 1858 et morte en 1946, est une peintre américaine, portraitiste et paysagiste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mary Fairchild étudie à l'école d'art de Saint-Louis, où elle bénéficie d'une bourse de trois ans, puis à l'académie Julian à Paris, où elle est l'élève de Carolus-Duran. Elle bénéficie aussi de l'enseignement de Tony Robert-Fleury.

En 1888, elle épouse le peintre et sculpteur Frederick William MacMonnies, dont elle divorce en 1908, avant d'épouser, un an plus tard, le peintre Will Hicok Low (élève de Gérôme et de Carolus-Duran).

A partir de 1890, elle fait de fréquents séjours à Giverny, où elle côtoie ses compatriotes. Elle peint des nus et des paysages ou des scènes de genre de plein air, ainsi que des portraits avec de délicats accessoires. Elle gagne une médaille d'or en 1903 et en 1911 à Rouen, ainsi qu'à Dresde en 1902 et à Marseille en 1905. La Society of American Artists lui remet le prix Julia Shaw en 1902, et elle devient membre de la National Academy of Design.On considère que Mary Fairchild se rattache au mouvement impressionniste américain[1].

Roses et lys (1897) Musée des beaux-arts de Rouen

On peut voir certaines de ses toiles au musée des beaux-arts de Rouen[1]. Le musée de Vernon (Eure) possède également une de ses œuvres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Regard sur... Mère et enfant », sur www.exponaute.com, (consulté le 13 avril 2018)
Jardin d'hiver à Giverny, vers 1902. Musée Alphonse-Georges Poulain, Vernon

Liens externes[modifier | modifier le code]