Martine Pouchain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pouchain.
Martine Pouchain
Description de cette image, également commentée ci-après
Photographie de Martine Pouchain, 2009
Naissance (54 ans)[1]
Amiens, Drapeau de la France France
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Martine Pouchain, née le (54 ans) à Amiens[1], est un écrivain français spécialisé dans la littérature d'enfance et de jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Martine Pouchain a vécu en Picardie, en Sologne, en Bourgogne, à Paris, puis de nouveau en Picardie. Après avoir obtenu un bac littéraire, elle exerce toutes sortes emplois (caissière, vendeuse, brocanteur(se), assistante de direction)[2]. Elle publie son premier livre chez Gallimard en octobre 2000 : Meurtres à la cathédrale .

Bibliographie par date de parution[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Roman de Martine Pouchain.

2013[modifier | modifier le code]

2012[modifier | modifier le code]

2011[modifier | modifier le code]

2010[modifier | modifier le code]

2009[modifier | modifier le code]

2007[modifier | modifier le code]

2006[modifier | modifier le code]

2005[modifier | modifier le code]

2002[modifier | modifier le code]

2001[modifier | modifier le code]

2000[modifier | modifier le code]

Récompenses obtenues[modifier | modifier le code]

  • "Sako" : Prix Chronos Suisse 2013[7].
  • La ballade de Sean Hopper : Prix Sésame 2012[16] ; Prix Les Dévoreurs de livres 2012[17] ; Prix Gragnotte 2012[18].
  • Sako : Prix Chronos CNAV Solidarité 2012.
  • La couleur du crime : Prix Fulbert de Chartres 2008[19].
  • Bagdad 2004 : Prix PILP (Inter-Lycées professionnels) 2007.
  • La fête des fous : Prix 12-17 de Brive en 2002.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Martine Pouchain au VIAF » (consulté le 25 février 2013)
  2. « Vous êtes sur le site de Martine Pouchain », sur martine.pouchain.free.fr (consulté le 28 avril 2015)
  3. a, b, c, d, e et f « Martine Poucain auteure », sur http://www.editions-sarbacane.com (consulté le 3 mars 2013)
  4. « Sabotage », sur livre.fnac.com (consulté le 2 novembre 2014)
  5. « Prisonniers des Templiers », sur http://www.oskareditions.com (consulté le 2 mars 2013)
  6. « Sako », sur http://www.oskareditions.com (consulté le 2 mars 2013)
  7. a et b « 5 livres sélectionnés pour 2013 », sur www.pro-senectute.ch (consulté le 4 mai 2013)
  8. « Dans l'enfer de Bagdad », sur http://www.oskareditions.com (consulté le 2 mars 2013)
  9. « Ce que j'aime c'est », sur http://www.decitre.fr (consulté le 2 mars 2013)
  10. « Les ostrogoths », sur http://www.ricochet-jeunes.org (consulté le 2 mars 2013)
  11. « La couleur du crime », sur http://www.ricochet-jeunes.org (consulté le 2 mars 2013)
  12. « Fugue majeure », sur http://www.oskareditions.com (consulté le 2 mars 2013)
  13. « Aldebaran, 33°N, 77°E sur Actusf », sur http://Actusf.com (consulté le 2 mars 2013)
  14. « Meurtres à la cathédrale », sur http://www.gallimard-jeunesse.fr (consulté le 2 mars 2013)
  15. « Meurtres à la cathédrale - Martine POUCHAIN », sur http://etablissements.ac-amiens.fr (consulté le 2 mars 2013)
  16. « Les lauréats des années précédentes », sur http://www.slj26.fr (consulté le 2 mars 2012)
  17. « Livres primés 2012 », sur http://www.eure-en-ligne.fr (consulté le 2 mars 2012)
  18. « Salon Littérature Jeunesse 2012 du Grand Narbonne » (consulté le 2 mars 2013)
  19. « Couleur du crime (La) », sur http://www.bm-chartres.fr (consulté le 2 mars 2013)