Meurtres à la cathédrale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Meurtres à la cathédrale
Auteur Martine Pouchain
Pays Drapeau de la France France
Genre Roman policier historique
Éditeur Gallimard Jeunesse
Date de parution 11 octobre 2000
Illustrateur Gilbert Morel/Nicollet
Nombre de pages 220p
ISBN 978-2-07054-334-2
Chronologie

Meurtres à la cathédrale est un roman policier historique écrit par Martine Pouchain, paru en octobre 2000 aux éditions Folio Junior et se déroulant à Amiens, ville dont l'auteur est originaire.

Histoire[modifier | modifier le code]

La façade occidentale de la cathédrale d'Amiens

Cadre : Amiens, [1].

Autour du chantier de la cathédrale, plusieurs faits étranges vont se succéder : une troupe de saltimbanques s'est installée, un accident se produit sur le chantier, un homme disparaît puis un meurtre est commis...

Personnages[modifier | modifier le code]

Amaury[modifier | modifier le code]

La statue du "Beau Dieu"

Amaury Lasnier est le personnage principal. Tailleur de pierre sur le chantier de la cathédrale d'Amiens, il se voit attribué l'honneur de sculpter la statue de Jésus-Christ pour le portail central[2]. Intrigué par l'accident sur le chantier et par les faits étranges survenus en ville, il se met à enquêter en suivant de douteux personnages, quitte à se faire remarquer par les autorités chargées de la véritable enquête. Il fera la rencontre de la jeune et belle Lisa, faisant partie de la troupe de saltimbanques installée en ville. À la recherche d'un modèle pour la statue qu'il doit sculpter, il rencontre un étrange personnage qui vient lui rendre visite nuitamment chez lui, disparaît comme par enchantement en ville et semble savoir beaucoup de choses sur les événements en ville. Il est très curieux, vif et très intelligent.

Grégoire de Croy[modifier | modifier le code]

Échevin d'Amiens (adjuvant : soutien Amaury ; il a confiance en lui).

Chanoine Clari[modifier | modifier le code]

Chanoine Clari est l'officiel chargé de juridiction par l'évêque.

Hugues de Cressy[modifier | modifier le code]

De vrai nom Raymond Beauford, il est l'amour d'Adèle et un fils Jacques. Il est complice avec son serviteur Jacques.

Adèle Picquet[modifier | modifier le code]

Jeune fille de Françoise et Gaultier Picquet, bourgeois d'Amiens cherchant à marier leur fille contre son gré à Hugues de Cressy. Elle s'enfuira de sa maison, ce qui ajoutera à la confusion après les diverses disparitions en ville.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]