Marion Brown

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Marion Brown, né le [1] (ou 1935 selon les sources[2]) à Atlanta en Georgie, et décédé à Hollywood, dans le comté de Broward, en Floride, le , est un saxophoniste alto de jazz[3] et un ethnomusicologue.

Biographie[modifier | modifier le code]

Brown a participé aux tout premiers enregistrements de free jazz comme Fire Music d'Archie Shepp et Ascension de John Coltrane.

Vers le milieu des années 1960 il a déménagé en Europe où il a développé un intérêt pour la musique africaine. Il est retourné aux États-Unis en 1970 et a commencé à y enseigner la composition musicale.

Marion Brown a aussi joué avec Mal Waldron, Harold Budd, John Fischer (en) et Gunter Hampel.

Discographie[modifier | modifier le code]

En tant que leader[modifier | modifier le code]

  • 1966: Three for Shepp (Impulse!)
  • 1966: Juba Lee (Fontana)
  • 1966: Why Not? (ESP-Disk)
  • 1967: Marion Brown Quartet (ESP / Fontana)
  • 1967: Porto Novo (Arista)
  • 1968: Gesprächsfetzen (avec Gunter Hampel) (Calig)
  • 1969; In Sommerhausen (avec Gunter Hampel et Jeanne Lee)
  • 1970: Afternoon of a Georgia Faun (ECM)
  • 1973: Duets (Freedom)
  • 1973: Geechee Recollections (Impulse!)
  • 1974: Sweet Earth Flying (Impulse!)
  • 1975: Vista (Impulse!)
  • 1977: La Placita / Live in Willisau (Timeless Muse)
  • 1977: Solo Saxophone (Sweet Earth)
  • 1977: Zenzile Featuring Marion Brown (Baystate)
  • 1978: Passion Flower (Baystate)
  • 1979: November Cotton Flower (Baystate)
  • 1978: Reeds 'n Vibes (avec Gunter Hampel) (Improvising Artists)
  • 1979: Soul Eyes (Baystate)
  • 1980: Back To Paris (Freelance Records)
  • 1983: Gemini (Birth)
  • 1985: Recollections (Creative Works)
  • 1985: Songs of Love and Regret (Freelance, avec Mal Waldron)
  • 1988: Much More (Freelance)
  • 1990: Native Land (ITM)

En tant que sideman[modifier | modifier le code]

Avec John Coltrane

  • Ascension (Impulse!, 1965)

Avec Stanley Cowell

  • Regeneration (Strata-East, 1976)

Avec Archie Shepp

  • Attica Blues (Impulse!,1972)
  • Fire Music (Impulse!, 1965)

Avec Harold Budd

Hommages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.nytimes.com/2010/10/24/nyregion/24brown.html?_r=0
  2. http://www.universalis.fr/encyclopedie/marion-brown/
  3. Goodbye, Marion Brown sur npr.org

Liens externes[modifier | modifier le code]