Marian Marciak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Marian Marciak est un compositeur français d'origine polonaise. Pianiste, il a composé de la musique instrumentale pour le piano, mais il est surtout connu pour ses œuvres de musique sacrée, le Sanctus en particulier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de paysans polonais, il est arrivé en France en 1964[1].

Il vit en Bretagne.

Musique sacrée[modifier | modifier le code]

Sanctus[modifier | modifier le code]

Sanctus est une œuvre de musique sacrée pour piano, orgue avec la voix de Danièle Licari. Le disque, sorti en 1970, a surpris les oreilles habituées à écouter de la musique sacrée beaucoup plus traditionnelle[réf. souhaitée].

« La musique sacrée de Marian Marciak, dans sa simplicité et sa sincérité, ouvre le cœur à la prière sous un aspect nouveau.

J'espère que ce disque plein de foi et de jeunesse jouera un rôle important dans l'évolution de la musique sacrée et son renouveau. »

— Mgr Ladislas Rubin, évêque titulaire de Serta, secrétaire du synode, 12 décembre 1969, Verso de la pochette du disque.

  • Face 1[2] : Kyrie (3 min 40 s)[3], Credo (3 min 05 s), Sanctus (4 min 16 s), Agnus Dei (2 min 55 s)[4], Gloria (2 min 54 s)
  • Face 2[5] : Jérusalem, Jérusalem (4 min 04 s), Et tu l'appelleras Jésus (3 min 15 s), La pêche miraculeuse (2 min 50 s), Mon Noël (4 min 32 s).

Les arrangements et la direction sont dus à François Rauber, le compositeur Marian Marciak étant lui-même au piano[6].

Cantates de notre temps[modifier | modifier le code]

Cantates de notre temps est une œuvre pour 100 choristes, orgue et piano. Pour le disque, sorti en 1972, la cantate était interprétée par la chorale des jeunesses musicales de France, sous la direction de Louis Martini, avec en soliste Nicole Robin.

  • Face 1[2] : Ave Maria Stella (6 min 10 s), Les collines abandonnées (3 min 40 s), Psaume 136 (3 min 15 s), Le mont des oliviers (3 min 30 s)
  • Face 2[5] : Ave Maria (3 min 20 s), Psaume 150(4 min 00 s), La colombe du Seigneur (2 min 40 s), Seigneur, comment te reconnaître (3 min 55 s), Rebecca à la fontaine (3 min 00 s).

Les arrangements et la direction sont dus à François Rauber, le compositeur Marian Marciak étant lui-même au piano[6].

Messe polonaise en hommage à Jean-Paul II[modifier | modifier le code]

La Messe polonaise en hommage à Jean-Paul II est une œuvre composée en 1979[7]. Pour le disque, la messe était chantée par le chœur de la philharmonie de Poznań sous la direction de Stefan Stuligrosz (pl), Marian Marciak étant lui-même à l'orgue.

  • Messe polonaise en hommage à Jean-Paul II : Kyrie (1 min 13 s), Gloria (2 min 47 s), Credo (4 min 22 s), Sanctus (1 min 36 s), Pater Noster (2 min 34 s), Agnus Dei (1 min 31 s)
  • Róze Maryi (Roses de Marie 2 min 03 s)
  • Plomienie blogoslawione (Flammes bienheureuses 3 min 25 s)
  • Swiatla blekitne (Lumières bleues 5 min 50 s)
  • Plynie placz we mnie (Psaume Larmes intérieures 4 min 54 s)
  • Petite messe de l'est : Kyrie, Santus, Agnus Dei

Musique instrumentale[modifier | modifier le code]

Les œuvres suivantes ont été composées pour piano solo[8].

Mon village[modifier | modifier le code]

Le volume 1 est constitué de cinq œuvres : Les oies sauvages, La prière d'une mère, Le bal des pivoines, La route qui mène à mon village, Les boutons d'or.

Le volume 2 est constitué de six œuvres : Robe blanche, Ruban bleu, Pluie d'étoiles, Champ de lin, Fifres et tambours, Le soir vient sur la colline.

Impressions de Paris[modifier | modifier le code]

Le volume 1 est constitué de cinq œuvres : Le petit canal, Par la fenêtre, Les cerises au soleil de pluie, Une allée au Luxembourg, La première lettre.

Le volume 2 est constitué de cinq œuvres : Quai des adieux, Le long de la Seine, Un amour de , L'île Saint-Louis, Le manège des Tuileries.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Musique. Marian Marciak : transmettre l'émotion », sur Le Telegramme, (consulté le 21 février 2020)
  2. a et b Indications données sur la face 1 du disque.
  3. Kyrie chanté par Danièle Licari + recto de la pochette du disque.
  4. Agnus Dei chanté par Danièle Licari.
  5. a et b Indications données sur la face 2 du disque.
  6. a et b Indications données sur la pochette du disque.
  7. La date figue sur le CD qui, lui, est sorti en 1996.
  8. description des disques.

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]